Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


Mes dernières lectures. 3

Publié par covix sur 24 Avril 2015, 12:47pm

Catégories : #livres, #lecture, #littérature, #communauté

Photo de Bernies, Communauté Livres Ô Blog

Photo de Bernies, Communauté Livres Ô Blog

Mes dernières lectures. 3

  Outre le soir avant d’éteindre la lumière et partir au pays des songes, les transports en commun sont les biens venus pour la lecture.

 

  Mes dernières lectures n’apparaissent pas dans l’ordre.

 

 Rue des boutiques obscures est sorti du fond de la bibliothèque.

C’est un livre de Patrick Modiano, prix Goncourt 1978, il y a cinq parutions avant celui-ci.

 J’ai lu ce roman après Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier. Paru en 2014.

Patrick Modiano reçut le prix Nobel de Littérature 2014. Auteur prolifique. Il reçoit de nombreux prix.

Prix Roger-Nimier et Fénéon pour La place de l’Étoile.

Grand prix du roman de l’Académie français, pour Les Boulevards de ceinture.

Prix des Libraires, pour Villa Triste.

Prix Goncourt, pour Rue des Boutiques Obscures.

Prix Nobel de Littérature pour « L’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’occupation »

  Je ne me prononcerai pas sur l’ensemble de l’œuvre, mais le parallèle entre les deux livres.

 Patrick Modiano, tel un amnésique est à la recherche d’une part de sa vie.

Dans Rue des Boutiques Obscures, le narrateur part à la quête d’une fraction de sa vie qui semble avoir été effacée de sa mémoire. C’est la fermeture du cabinet d’une agence d’enquêteur privée qui lui laisse le champ libre pour remonter le temps et éclaircir cette tranche de vie oubliée.

  Une atmosphère d’intrigue policière.

  J’ai bien aimé ce roman, on se laisse porter dans son déroulement. Sa lecture dans l’ambiance des soirs d’hiver au rythme du tramway accompagne le récit. Et des lieux connus de Paris sont dans mon regard, je me rappel des passages dans certaines de ces rues !

 

Extrait.

«  C’était l’anniversaire de Denise. Un soir d’hiver où la neige qui tombait sur Paris se transformait en boue. Les gens s’engouffraient dans les entrées du métro et marchaient en se hâtant. Les vitrines du faubourg Saint-Honoré brillaient. Noël approchait. »

Patrick Modiano

Rue des boutiques Obscures

France loisirs.

    

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernieshoot 24/04/2015 23:03

Celui là je ne l’ai pas lu,
merci pour la publication dans la communauté livres ô blogs

covix 25/04/2015 13:39

Bonjour,
Je l'ai sorti du fond de la bibliothèque, je ne l'avais pas encore lu, comme le Jacques Laurent que je lis actuellement!
De rien, c'est la moindre des choses.
Bonne fin de semaine
@mitié

Marc de Metz 24/04/2015 19:24

N'en prends aucun ombrage, mais je n'ai lu aucun des livres dont là tu parles.
J'en lui près d'une centaine par an, mais plus vraiment ceux primés.
Très bonne soirée, @mitié, Marc de Metz.
@ bientôt Covix.

Merci pour ton commentaire. Il m'a fait sourire.
Moins romantique que moi, il n'y a pas...
C'est pour moi un mystère que de ne pas l'être.

covix 25/04/2015 13:37

Bonjour,

L'ombrage! je le cherche sous les arbres! Pas de souci, Je ne privilégie pas les couronnés, mais parfois cela arrive. Un hasard pour le dernier Modiano, j'ai retardé l'achat pour des questions budgétaire et c'est quelques heures après son prix Nobel que je l'ai acheté, le bandeau était déjà en place!.
Un peu d'humour ne fait pas de mal.
C'est un état d'esprit qui m'habite aussi et qui me joue pas mal de tours!
Bonne fin de semaine
@mitié

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents