L'homme tranquille… 6

Publié le par covix

L'homme tranquille… 6

- Je ne crois pas, Jef n’était pas au courant du projet et j’ai rédigé ce contrat hier soir, j’allais annoncer la nouvelle la semaine prochaine, quelle tristesse.

 L’homme s’affala sur son bureau, les yeux pleins de buées, il pleurait.

- Ça va ?

Demanda Marco se levant de son siège, prêt à porter son aide éventuellement.

- Oui, merci, cela va être une période plus difficile à vivre.

 Les yeux rougis par la peine, le directeur releva la tête, reprit un aspect plus digne, la conversation continua encore longtemps, Marco prenait des notes.

- Je vous remercie pour cette collaboration, il se peut que je vous convoque au commissariat pour la poursuite de l’enquête.

- Je suis à votre disposition.

- Merci encore, je vous laisse annoncer la nouvelle à vos collaborateurs, je ne doute pas que cela fasse un choc à vos dires, je vais rester près de vous, mais, n’en dite rien, il se peut que je revienne pour poser quelques questions à vos employés.

- Faites comme il se doit.

 M. de la Brousse fit réunir le personnel pas très nombreux, il annonça la nouvelle, la stupeur régna dans l’assemblée, un très long moment de silence, des mots de regrets, des retenues de dignités en ne tombant pas dans un certain chagrin, Marco relevait chaque détail des comportements. Après une salutation discrète aux employés, une poignée de main chaleureuse, les deux hommes se séparèrent. Marco laissait le directeur face à sa douleur, il savait que la situation devenait difficile pour cet homme.

 De retour dans son petit bureau, qui normalement recevait les plaintes de quidam en souffrance, il se plongea dans la vie de Jef, regarda, scruta chaque photo, sur l’une d’elles il reconnut ou semblait avoir reconnu la secrétaire de l’établissement Messages and Co.

 Le lendemain il partit en quête d’éventuels parents, rien seul au monde ! cela n’arrangeait pas son enquête.

 Le commissariat s’était vidé des équipes de jour, le commandant était encore là à palabrer avec son adjoint, Marco frappa à la porte ouverte, il fut invité à entrer.

 

 

Publié dans Nouvelle, homme, tranquille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erato 11/07/2015 22:35

Tu sais entretenir le suspens!!
J'attends donc la suite!
Belle soirée Covix

margaux33 11/07/2015 09:53

bises bonne journée