Livres Ô Blog...

Publié le par covix

Communauté gérée par Bernies

Communauté gérée par Bernies

Petites histoires dans l'Histoire

 

 

  Assis dans un rocking-chair auprès de l’âtre d’une vielle cheminée de campagne ou de celle d’un habitat d’aujourd’hui, peut-être tout simplement dans un fauteuil non loin d’une fenêtre où l’on perçoit les flocons de neige voltigés dans l’éther.

  Peut-être, c’est plus de saison, au bord d’une piscine, d’un plan d’eau ou sur une plage, pourquoi pas juste avant la venue du couchant sur la terrasse dominant un paysage de montagnes, chacune et chacun trouve le bon endroit pour s’évader entre les mots, les lignes d’un bouquin.

   Qu’importe le lieu, l’instant volé pour ce moment d’évasion. je vais vous parler de deux livres que j’ai aimé déguster sans modération.

  Deux romans sous fond d’histoire contemporaine pour l’un et déjà plongé dans un passé plus lointain pour l’autre.

   L’un acquis lors de la rencontre avec Virginie Despentes et Filippo D’Angelo pendant les « Assises Internationales du Roman » à Lyon. C’est ce dernier qui fût mon choix après la rencontre.

 L’autre était au fond de ma bibliothèque, prêt à partir vers un dépôt de rue pour une autre vie, je ne l’avais pas lu et au premier abord, pas trop intéressé, un achat remontant à la fin des années 1970 chez France Loisirs.

  Celui de Filippo D’Angelo,  l’auteur me dédicaça son premier roman avec un certain trait d’humour !

 Nous sommes en 2001 à Gênes , le narrateur, un jeune homme de la bourgeoisie moyenne est en quête de trouver la fin présumée de L’autre Monde de Cyrano de Bergerac pour boucler sa thèse sur ce sujet littéraire qui lui tient à cœur.

 Le G7 de Gênes est en préparation, Berlusconi vient d’être élu à la tête du nouveau gouvernement italien. Ratage, drogue, sexe, alcool est au rendez-vous du désenchantement de Ludovico pris dans des tourments, celle de sa thèse et celle du G7 de Gênes. Son quartier est bouclé par les forces de l’ordre, il faut montrer patte blanche pour retrouver son toit.

  Le G7 de Gênes sera le dernier en centre-ville suite aux émeutes antimondialisations qui fit beaucoup de dégâts et des victimes par blessure et même un mort. Ceux qui vont suivre seront hors des grandes villes et dans des lieux moins accessibles aux manifestations.

 C’est dans ce contexte que Ludovico évolue, de Gênes à Moscou en passant par Paris et les recherches sur la toile.

  J’ai adoré cette lecture, même si au départ j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, après, tout se déroule comme des fils découvrant une tapisserie qui pourrait rappeler celle de la Reine Mathilde.

 

 Filippo d’Angelo est né à Gênes, en 1973, il vit maintenant en France depuis 2001. C’est un spécialiste du libertinage, dont une étude du marquis de Sade, il a enseigné la littérature française.

 

La fin de l’Autre Monde.

Filippo d’Angelo

Editions Notabilia.

 

 

Le second est plus ancien, comme je l’ai dit, il a été écrit en 1976, publié aux éditions France Loisirs, en 1977.

  Nous entrons dans la vie d’un Don Quichotte de cette dernière partie du siècle. Nous sommes dans les Corbières, d'un vaste vignoble et d’un châtelain très ancré dans une France à la couleur due Lys. Alban Hondedieu, puisque c’est de lui dont il s’agit, est plutôt dans le désir de voir revenir le roi Richard, de voir flotter le drapeau occitan, rouge à la croix d’or sur tous les édifices de la future République  populaire d’Occitanie, retrouvant toute sa territorialité de l’océan à l’Ouest au contrefort du piémont italien. Nous sommes en 1962, la guerre d’Algérie va bientôt se terminer, alliance entre l’OAS, Les Poujadistes et les indépendantistes occitans.

  Pour corser l’histoire, Alban voit arriver l’ombre de son frère par la présence de son fils présumé !

  Les tribulations rêveuses du personnage nous emportent dans le courant de cette fin de guerre et les heures sombres du plastic qui fait les nuits bleues de Paris et de Narbonne !

 (Pour la petite histoire, j’habitais près de l’église d’Auteuil dans le 16e arrondissement de Paris, en effet les nuits n’étaient pas calmes, cela pétait souvent, même à quelques mètres de l’immeuble)

   La deudeuche évolue dans les Corbières comme rossinante, l’étalon chevauché par Don Guichotte en terre d’Espagne, la voiture est conduite par son fidèle serviteur et compagnon de lutte !

   Gaston Bonheur nous délivre une tranche d’histoire dans l’Histoire.

Un hasard, peut-être, mais ses deux œuvres ont été écrites 14 ans après les événements relatés !

 

La Croix de ma Mère

Gaston Bonheur

Editions Julliard 1976

Editions France Loisirs 1977

Editions Pocket.

 

Livres Ô Blog...
Livres Ô Blog...
Livres Ô Blog...

… dans l'Histoire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ceriat 12/08/2015 21:36

Intéressants ces livres. Merci de les avoir mentionnés.
@mitié :D

missfujii 11/08/2015 09:17

deux livres tentant

erato 10/08/2015 23:10

Merci pour ces analyses intéressantes .
Douce soirée, Covix

Bernieshoot 10/08/2015 17:51

une chouette histoire

margaux33 10/08/2015 10:56

bises bonne journée