L'âme vagabonde-3

Publié le par covix

L'âme vagabonde-3

 Pourtant, pas de lutte entre ces êtres extraordinaires, juste le plaisir de danser dans les airs, de s’exposer, à nos visions, d’une autre manière, celle que nous avions, enfant, d’imaginer la vie des gargouilles, des statues perchées  sur les murailles et décorant les bâtisses. Cela s’appelle le bal des pierres, la fête des gargouilles, la ronde des anges.
 Bienheureux, celui, celle, qui à sa façon y participera. Certes, point danser avec les éléments, juste l’esprit, l’âme festive en compagnie des éléments dans leur carrousel.
 Et, si par hasard, les yeux de braise crachent des lueurs enflammées, ce n’est que pour chasser les démons.
  Avant de regagner le socle qui va de nouveau les emprisonner pour une éternité, l’œil averti verra passer les âmes sorties des enfers pour les élever dans les nuages de l’éden.
  Soustraire par le feu, comme les anciens guerriers de la Grèce antique, les âmes vaillantes en errances sur les rives du Styx.
 Oh ! âme bien née, tu peux chanter les louanges de cette pleine lune d’un court instant où la balade de la vie s’est muée.
 N’est crainte, si personne ne te crois, laisse tes mots sortir de tes lèvres, de l’encre de tes yeux, de celle de tes veines, laisse les coucher sur le papyrus.
 La nuit des pierres vivantes

Bernard-Cauvin©30/10/2015

Publié dans récit, texte, communauté, Lady

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lemenuisiart 05/11/2015 19:12

J'aime beaucoup l'imagination