Le tableau du samedi...#129

Publié le par covix

 

 

Pour la communauté, Le tableau du samedi ,

gérée par Lady Marianne.

 

 Pour  cette 129e participation,

 Restons en Grèce.

Je vous présente une oeuvre de Yannis Tsarouchis.

(1910-Le Pirée, 1989-AThènes)

Yannis Tsarouchis est un  peintre grec moderne dans l'art de l'homoérotique.

En 2015, je vous présentais cet artiste grec dans le cadre de la marche des fiertés.

C'est avec le  festival Écrans Mixtes de cette semaine, que de le remettre à l'honneur me semble bienvenu.

http://www.covix-lyon.net

 

Saint Sébastien.

 Pour en savoir plus... ICI.

(...)

Et lorsque Tsarouchis (1970-72) choisit de se colleter au thème si typiquement occidental – et homo-érotique – du martyre de Saint-Sébastien (illustration n°34 ; n° 416 du catalogue), à l’un de ces moments où, dans son art, le dessin et le clair-obscur l’emportent sur la couleur, il habille ses archers d’uniformes de l’armée grecque – alors qu’il a pris la route de l’exil à Paris dès 1967, lorsque les Colonels se sont emparés du pouvoir pour conjuguer, sept années durant, la négation des libertés individuelles, la torture, le libéralisme économique, le nationalisme à forte connotation religieuse, la haine de l’intelligence et l’homophobie.

(...)

Source Polychromes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violette DM 11/03/2018 12:03

Plutôt dure comme peinture mais parfaitement exécutée
Bon dimanche
Bisous

erato 10/03/2018 22:09

Je découvre , une scène déconcertante dans l'attitude de chacun.
Belle soirée Covix

missfujii. 10/03/2018 21:42

Belle participation

Amande 10/03/2018 20:49

C'est curieux ! Il a toujours été dit que le martyre de Saint Sébastien avait inspiré les homo sexuels, mais je ne connaissais pas cette version-là, la tenue moderne des tortionnaires fait comprendre que l'histoire du saint n'est qu'un prétexte. Normalement le martyrisé devrait grimacer de douleur...mais heureusement ce n'est qu'un jeu sexuel, je suppose.

Lenaïg 10/03/2018 19:09

Bonsoir Bernard. Je ne connaissais pas Yannis Tsarouchis ni son St Sébastien, ni même le terme homoérotique. Il y a en effet un décalage entre le thème atroce et les trois hommes beaux et tranquilles, c'est très étonnant. Merci pour la découverte, amitiés.

gazou 10/03/2018 18:21

Très curieux ce tableau !
Le saint n'a pas l'air de souffrir des flèches qui lui sont envoyées, il a plutôt l'air de s'ennuyer...
S'est-il transformé en statue de sel?
Il est vrai que ses persécuteurs n'ont pas l'air de le considérer comme un être vivant mais plutôt comme un objet quelconque

gazou 10/03/2018 18:18

très curieux ce tableau !
Le saint n'a pas l

kimcat 10/03/2018 17:32

Merci pour ton commentaire...

kimcat 10/03/2018 17:23

Je découvre !!!
Beau travail mais c'est une scène barbare.
Bises

christian 10/03/2018 08:41

Un saint qui n'a rien d'angélique et qui a toujours été homo-érotique! celui-là n'a pas l'air de beaucoup souffrir des fléchettes de ses bourreaux! Peut-être souhaiterait t-il des projectiles plus virils?

Lilousoleil 10/03/2018 07:50

découverte pour ce peintre ! pas très concernée par les scènes religieuses bibliques mais j’apprécie le travail pictural !
avec le sourire

LADY MARIANNE 10/03/2018 07:42

une découverte grâce à toi-
c'est une scène barbare--
en moderne on supporte beaucoup moins-
un genre que je ne connaissais pas-
merci bien !
bises-

colettedc 10/03/2018 04:40

Je ne connaissais pas ce peintre, Covix !
Bises♥