Mardi poésie chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne..

 

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut,
Lady publie nos liens

OU

Lady m'a demandé   le thème! 

Les îles

--- 

 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

  Pour ce défi de Lady, il m'a laissé dans l'attentisme.

    D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

   La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

 

Images à Crusoé

 

   Crusoé! - Ce soir près de ton île, le ciel qui se

rapproche louangera la mer, et le silence multpliera

l'exclamation des astres solitaires.

   Tire les rideaux; n'allume point:

 C'est le soir sur ton île et à l'entour, ici et là, partout où 

s'arrondit le vase sans défaut de la mer; c'est le soir couleur de paupières, sur

les chemins tissés du ciel et de la mer.

   Tout est salé, tout est visqueux et lourd comme la vie des plasmes.

 

    L'oiseau se berce dans sa plume, sous un rêve huileux; le fruit

creux, sourd d'insectes, tombe dans l'eau des criques fouillant son  bruit.

   L'île s'endort au cirque des eaux vastes, lavée des courants chauds

et des laitance grasses, dans la fréquentation des vases somptueuses.

  Sous les palétuviers qui la propagent, des poissons lents parmi la

boue ont délivré des bulles avec leur tête plate; d'autres qui sont 

lents, tachés comme des reptiles, veillent. - Les vases sont fécondées -

Entends claquer ls bêtes creuses dans leurs coques - Il y a sur un

morceau de ciel vert une fumée hâtive qui est le vole emmêlé des

moustiques -  Les criquets sous les feuilles s'appellent doucement -

Et d'autres bêtes qui sont douces, attentives au soir, chantent un chant

plus pur que l'annonce des pluies: c'est la déglutition de deux perles

gonflant leur gosier jaune...

  Vagissement des eaux tournantes et lumineuses!

  Corolles, bouches des moires: le deuil qui point et s'épanoui!

Ce sont les grandes fleurs mouvantes en voyage, des fleurs vivantes à

jamais, et qui ne cesseront de croître par le monde...

  O la douleur des brises circulant sur les eaux calmes,

  les palmes des palmiers qui bougent!

  Et pas un aboiement lointain de chien qui signifie la hutte; qui

signifie la hutte et la fumée du soir et les trois pierres noires sous

l'odeur des piments.

  Mais les chauves-souris découpent le soir mol à petits cris.

 

  Joie! ô joie déliée dans les hauteurs du ciel!

  ... Crusoé! tu es là! et ta face est offerte aux signes de la nuit,

comme une paume renversé.

Saint John Perse.

 

Pour en savoir plus... ICI

 

Saint-John Perse

(1887-1975)

 

 

 

Publié dans Lady, Mardi, Poésie, Défi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renée 10/12/2019 15:13

Quel beau poème qui nous emmène si loin sur l'îles, que c'est bon par ces temps. Bisous

Cendrine 22/10/2019 15:43

Des mots sublimes, un univers qui nous happe...
Aussi bien vers des îles lointaines que vers des îles intérieures, des archipels qui frémissent en nous.
Quel beau choix!
Je suis sous le charme de Saint-John Perse, un de mes auteurs préférés depuis l'Université.
Les éditions Librinova m'ont demandé il y a quelques temps une critique littéraire concernant un ouvrage consacré à saint-John Perse. j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire:
http://maplumefeedansparis.eklablog.com/hommage-a-saint-john-perse-a150427110

Merci pour le choix de ce thème, Les Îles et merci pour le partage et le lien
Amitiés en ce mardi
Cendrine

Mamyvel 22/10/2019 09:36

Beau poème, beaucoup d'images décrites, c'est une découverte, merci...
Bon mardi, amitiés

LADY MARIANNE 22/10/2019 08:52

l'auteur imagine Robinson revenu à la civilisation et méditant sur son ile !
une belle découverte- bravo-
bises-

monica-breiz 22/10/2019 08:17

Bravo pour ton rhéme , les iles , c 'est tout ce que j 'aime , les exotiques , ou celles qui sont mon horizon

kénavo

ZAZA 22/10/2019 06:50

C'est un très beau poème Covix... merci ! Bises et bon mardi

Martine Martin 22/10/2019 04:21

Je connais mal ce poète et j'ai été très heureuse de découvrir ce très beau poème. Bises

colettedc 22/10/2019 00:51

Un très bon choix !!!
Bon mardi,
Bises♥