Mardi poesie

Publié le par covix

 

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 

 

Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

 Il m'a laissé dans l'attentisme.

 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

 La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

   

Printemps  oublié.

 

Ce beau printemps qui vient  de  naître

À peine goûté va déjà finir;

Nul de nous en fera connaître

La grâce aux peuples à venir.

Nous n'osons plus parler des roses:

Quand  nous les chantons, on en rit;

Car des plus adorables choses

Le culte est si vieux qu'il périt.

 

Les premiers amants  de la terre

On célébré Mai sans retour,

Et les derniers doivent se taire,

Plus nouveaux que leur propre amour. 

 

Rien de cette saison fragile

Ne sera sauvé  dans nos vers.

Et les cytises de Virgile

Ont embaumé tout l'univers.

 

Ah! Frustrés par les anciens hommes, 

Nous sentons le regret jaloux

Qu'ils aient été ce que nous sommes,

Qu'ils aient eu nos coeurs avant nous. 

Sully Prudhomme (1839-1907)

 

 Premier jour après le confinement

Placé sous la signature du vent.

Au saints de glace

Eole nous enlasse.

 

 

Publié dans Défi, Hommage, Lady, Mardi, Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lemenuisiart 12/05/2020 19:44

Pas beaucoup de temps actuellement et puis j'ai reçu ta belle carte, elle est superbe pour la recette. Merci l'ami

Renée 12/05/2020 16:28

Magnifique ce poème que je découvre...Merci Covix

Martine Martin 12/05/2020 10:58

Très beau partage de poème. Ici aussi il y a beaucoup de vent du nord-est donc pas chaud. Bisous

ZAZA 12/05/2020 08:34

Il est beau ce poème Bernard. Perso j'ai gardé son logo. Je n'ai pas eu le courage de le faire disparaître. Elle reste dans nos cœurs notre Lady. Bises et bon mardi