Mardi poesie

Publié le par covix

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 

 

Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

 Il m'a laissé dans l'attentisme.

 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

 La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvini

         Portraits d'août.

Par les branches désordonnées,

Le coin d'étang est abrité,     

Et là poussent en liberté,

Campanules et graminées. 

 

Caché par le tronc d'un sapin,

J'y vais voir, quand midi flamboie,   

Les petits oiseaux, pleins de joie,                                               

Se livrer au plaisir du bain.

 

Aussi vifs que des étincelles,

Ils sautillent de l'onde au sol,

Et l'eau, quand ils prennent leur vol,                               

Tombe en diamants de leurs ailes.

 

Mais mon coeur,                   

lassé de souffrir,                       

En les admirant les envie, 

Eux qui ne savent de la vie,

Que chanter, aimer et mourir.

 

François Coppée

Pour en savoir plus, François Coppée

             

       

              Oiseaux au bord de l'étang.  1832.

         Tableau  de Newton Fielding (1799-1856)

 

 

Publié dans Défi, Lady, Mardi, Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colettedc 25/08/2020 03:59

Magnifique choix de poème !
Bravo et bon mardi tout entier,
Bises♥