Mardi poesie

Publié le par covix

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 

 

Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

 Il m'a laissé dans l'attentisme.

 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

 La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvini

         Portraits de peintres .

           Paulus Potter                                      (1613--1670)

Sombre chagrin des ciels uniformément gris,

Plus tristes d'être bleus aux rares éclaircies,

Et qui laissent alors sur  les plaines transies 

Filtrer les tièdes pleurs d'un soleil incompris;

Potter, mélancolique humeur des plaines sombres

Qui s'étendent sans fin, sans joie et sans couleur,

Les arbres, le hameau ne répandent pas d'ombres,

Les maigres jardinets ne portent pas de fleur.

Un laboureur tirant des seaux rentre, et, chétive,

Sa jument résignée, inquiète et rêvant,

Anxieuse, dressant sa cervelle pensive,

Homme d'un souffle court le souffle fort du vent. 

Marcel Proust

Les Plaisirs et les Jours 

1896

 

             

                        

 

Publié dans Défi, Hommage, Lady, Mardi, Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colettedc 11/08/2020 20:10

Joli poème et joli tableau également !
Bonne soirée de ce mardi,
Bises♥

Renée 11/08/2020 16:29

Très joli choix bien illustré en plus. Bisous

Martine MARTIN 11/08/2020 04:58

Très beau poème sur un tableau très triste. Bisous