Mardi en poésie

Publié le par covix

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 

 

Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

 Il m'a laissé dans l'attentisme.

 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

 La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

     Les coquillages

Chaque coquillage incrusté

Dans la grotte où nous nous aimâmes

A sa particularité.

 

L'un a la pourpre de nos âmes

Dérobée au sang de nos coeurs

Quand je brûle et quand tu t'enflammes;

 

Cet autre affecte tes langueurs

Et tes pâleurs alors que, lasse,

Tu m'en veux de mes yeux moqueurs; 

 

Celui-ci contrefait la grâce

De ton oreille, et celui-là

Ta nuque rose, courte et grasse;

 

Maison, entre autres, me trouble. 

Fêtes galantes

Paul Verlaine

Metz 1844-Paris 1896

 

Pour en savoir plus ICI

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

abby2 13/10/2020 08:14

Un joli poème et en même temps, Verlaine n'écrivait pas n'importe quoi, ni n'importe comment.
C'est bien d'avoir gardé ce défi en hommage.
Bisous et bonne journée

missfujii. 13/10/2020 08:02

Je découvre ce poème de Verlaine

ZAZA 13/10/2020 06:39

Superbe poème de Verlaine tiré des fêtes galantes, merci ! Bises et bon mardi

colettedc 13/10/2020 05:26

Joli choix de poème !
Bises♥