Lecture en confinement.

Publié le par covix

 

Confiné et lire.

 

 

 

Parfois dans la journée, mais surtout le soir bien calé dans le lit, quelques pages pour se changer et se reposer de la vie confinée.

Bien sûr, cela arrive aussi en temps normal, mais le ressentit n'est pas identique.

Quand j'étais chez mes parents, en Normandie, je vous avais partagé quelques poèmes, dans le défi du mardi, de Marcel Proust.

Marcel Proust écrivit ce premier ouvrage. Des nouvelles, et poésies. Je me suis régalé de ces lectures. 

Un livre réédité dans l'esprit de sa première édition.

Des petites histoires aux phrases déjà longues... suivies d'une série de poèmes dédiés à des musiciens et peintres et reprises d'histoires plus courtes. Un peu du twitter littéraire!

 

 

Puis, plus tard à Lyon, en passant au rayon littératures d'un grand magasin culturel, mais pas que! 

J'ai acquis des livres et un double cédérom de musique classique.

Mathias Malzieu est bien connu du public pour être le créateur et chanteur du groupe Dyonisos.

Daria Nelson je la découvre au travers ce recueil poétique.

Les amatrices et amateurs de fées trouveront un clin d'oeil à leur passion.

Rêver, dialoguer avec des artistes comme Boris Vian, Gainsbourg et Bashung pour suivre le coup de foudre de ces deux protagonistes.

J'ai été sous le charme de ces rêves...

 

Le deuxième livre, c'est un ouvrage de Paulo Coelho.

Un auteur dont là renommé n'est plus à faire mais qui ne figurait pas encore dans mes lectures.

C'est fait avec cet ouvrage du destin. Je viens de l'ouvrir et les pages défilent. Ce livre est un condensé, le terme n'est pas tout à fait juste, mais des choix dans nombres de ses écrits qui devaient faire l'objet de ce livre. Où l'initiation spirituelle est le fil rouge de ce cheminement. Certains de ces passages que j'ai lus reflètent bien des attitudes que je perçois ici ou là y compris chez moi.

Voilà trois livres que je vous conseille.

 

 

 

 

Il y en a un quatrième, mais à part un poème que j'ai mis, récemment,  dans le défi du mardi.

Je ne l'ai pas encore lu.

C'est un ouvrage d'un poète Espagnol dont ses dernières heures se firent en France en 1939 à Collioure. 

Antonio Machado.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

colettedc 07/11/2020 23:05

Merci pour ces bonnes présentations,
Bises♥

guytou87 06/11/2020 18:37

Bonsoir Covix,
La lecture permet de s'évader au milieu de ce confinement .
Bon weekend à toi
@ Bientôt ....

ZAZA 06/11/2020 06:40

Tu as fait provision de nourriture spirituelle, bravo ! Bises et bon vendredi

Martine MARTIN 06/11/2020 04:38

Je lis un peu plus pendant le confinement aussi merci pour ces résumés de lecture. Bon weekend et à lundi. Bisous