Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un vendredi en musique chez ABBY

Publié le par covix

 

    Laura ce sera mon prénom pour cette édition

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article

Repost0

Pensée du jour...

Publié le par covix

La gravité n'est que l'écorce qui enveloppe l'arbre de la sagesse, mais c'est une écorce qui conserve la fibre.

 Proverbe chinois

beau gosse 7

Publié dans pensée du jour

Partager cet article

Repost0

A savoir

Publié le par covix

 

   Nadia-vraie est passée sur le site, je lui ai rendu une visite... je passe sur unn  article concernant l'Alzheimer, fort bien documenté, très explicite. Je tenais à la faire partager, ausiis je met le lien vers lui.

   Les détériorations cognitives.

d_01_cr_ana_1b.gif


Publié dans info

Partager cet article

Repost0

Desirdhistoires...41

Publié le par covix

Désir des mots

  Jeu 41

  Les Mots.

 

  Parachutiste – flacon – humeur – éléphant – breloque – temps – encre – saut – champ – potager – miel – éternuer – traumatisme – fragrance – flou – mots – piquer – amoureux – effluves – rire – étreindre – astre – java

 

                              Dans les voiles!


    41mots, il y en aura-t-il plus ou moins, nul ne le sait, juste la fin de cette histoire bombée comme un parachutiste sur le papier quadrillé..

Et encore, pas avec la précision d'un cercle, une croix en son centre, une cible de peinture blanche tracé sur le vert d'un champ en jachère...

    L'être suspendu dans l'éther sous la toile de soie gonflée par le vent.

Les effluves montantes, mélangées aux pollens peuvent le faire éternuer et ainsi après des soubresauts, dévier sa trajectoire, tomber dans le potager donnant de l'effroi à la jardinière à son atterrissage violent, craignant un instant le risque d'un traumatisme. ou pire encre, dévier vers ce zoo et venir saluer l'éléphant qui s'asperge d'eau pour chasser les parasites qui nichent dans les crevasses de sa peau, lui même, sous les fous rires des visiteurs, se trouvant prendre une douche improvisée.

    Le plus difficile, éteindre ce saut complètement raté de la mémoire...pouvoir accepter avec une humeur incertaine la breloque en chocolat, sorte de cuillère de bois...

    Enfin ce samedi soir avant la soirée, il tamponnera l'encre, avec un buvard, déposée sur la page contant son aventure.

     L'astre dans sa blancheur éclatante, diamant de la nuit invite aux temps d'une escapade. Java entre parachutistes civils, sportifs, entre troisième mi-temps de rugbymans et repas de chasseurs...Sur, que sa prestation sera une mise en boite, déjà il entend les propos dans sa tête, suffisamment rodé dans ce douloureux passage, son égo n'en sera pas piqué.

   Un petit tour en salle de bains, la douche, se faire beau, le choix d'un flacon pour la touche de fragrance sur sa peau, touche, poivré, citronné et de chèvrefeuille, de la fraicheur sur les joues.

    la voiture s'arrête sur le parking où ce déroule cette rencontre, il  descend, Dominique avec qui il s'entend bien est sur le pas de porte, fumant une cigarette, il sourit en le voyant.

- Bon ça va... lui dit il en serrant sa main, finalement il rit aussi.

   A la tablé ils sont cote à cote, bien sur il est la vedette du début de soirée.

 Finalement Dominique est très prévenant envers lui, le regard flou, rempli de miel, l'excès de la soirée sans doute. 

  Ses interrogations deviendrons des affirmations, Dominique est amoureux... 

   Sur le parking peut avant la séparation, à sa grande surprise, il le vivra quand il sentira sur ses lèvres celles de son ami.

    Les lumières rouge des voitures disparaissent dans le lointain... Points rouge dans le noir.


58842624

 

Suite à un problème technique de ma part, l'article c'est trouvé effacé... je l'ai reposté... les coms sont avec l'opus 42.

Covix

Publié dans JEUX

Partager cet article

Repost0

Jazz club...

Publié le par covix

 

    Jeudi de la semaine passé, nous avions vu, mon gône et moi une pièce de théâtre consacré au texte de Rimbaud, je vous en ai parlé, il y avait un accompagnement musical.

"Les Subs", comme ont dit pour ce lieu de culture, est un laboratoire international de création artistique. Théâtre, danse, cirque...

   Je reviens sur ce spectacle... cette création, deux musiciens, Ned Rothenberg, new-yorkais et Kazuhisa Uchihashi y était associé. L'un joue des instruments à vent dont la flute japonaise, l'autre du domaine des cordes et du Daxophone, il n'y a pas de faute d'orthographe, voir l'article consacré à cette soirée. Comme souvent dans ces pièces, prit pas le déroulement des acteurs, la musique s’efface, même si elle est bien présente, je me concentre sur le jeu, le texte...

  Lundi soir ces deux musiciens de l'improvisation, donnaient en prolongement de cette pièce de théâtre un concert au Club de la Croix rousse.

  D'abord qu'est-ce que ce Club, il est situé sur la scène du théâtre de la Croix-Rousse. Sur le plateau transformé en club, des tables, deux chaises par table, un photophore à LED oscillante... Un bar... l'ambiance est posé, devant ce dispositif, une scène ou trône les instruments de musique respectif de chacun des artistes.

   Une serveuse nous offre un verre de Chivas... sympa... au bar on peut prendre une assiette de charcuteries ou de crudités, des boissons aussi. ça c'est payant et pas cher.

    Ned Rothenberg et Kazuhisa Uchihashi apparaissent, nous saluent sous nos applaudissements, comme disait jacques Martin, Ned nous expliqua que le spectacle serait découpé en deux parties, la première chacun d'eux jouant individuellement, la seconde sera en commun.

    Kazuhisa ouvrit le bal, d'abord avec une guitare électrique qu'il tortura et aidé d'un peu d'électronique qu'il manipula tout en jouant, mémorisant des notes qui ce répétaient alors que d'autres sortaient de son agilité des doigts. puis arrive ce mystérieux instrument, le Daxophone,

    Un support de lamelle aux formes diverses est monté sur un trépied dont les angles sont calculé d'une façon précise, il installe une de ces lamelle sur le support, la verrouille une pichenette d'un coup de doigt, raisonne un son grave, comme un gong, un archet en main et la magie s'opère. Je suis fasciné... faut le dire.

    Puis c'est Ned qui prend le relais, clarinette en main, un défilé de note qui s'exprime, il torture gentiment son instrument, alors que le rythme est donné, un jeune garçon, qui est à une table non loin de la avec sa mère ,arrive pieds nus et ce met à danser, laissant son corps vibrer au son de la musique, la légèreté, souplesse, un peu félin s'articule, s'enroule, comme un serpent autour d'une branche, avec le déluge musicale. ce jeune garçon fini sa prestation, Ned Rothenberg continu son chant musical, puis comme un abat jour que l'on actionne la musique s’efface, reste le clapotis des touche et le silence, viens le tour du saxo et de la flute japonaise un son grave... ici aussi et nous sommes scotché.

    L'entracte permet aux musiciens de respirer et de parler avec le publique qui le désir... aussi d'aller au bar prendre une boisson, une assiette... je prend un jus de tomates mon gône une bière...

    La deuxième partie est en route... quelques spectateurs ont déserté les lieux... débauche d'énergie, c'est du jazz expérimentale, sans aucun accompagnement, le corps par dans un désir de transe, bien qu'assis ça vibre... un beau succès, deux rappels et si cela nous auraient emporté au bout de la nuit....

 

 

 

Un extrait... Ned Rothenberg.

 

 

                     A la flute japonaise
Kazuhisha Uchihashi

 

 Le Daxophone

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article

Repost0

De la musique...Rock&pop

Publié le par covix

 

Vendredi ... jour du rock, de la pop,


Les Stones en Bossa nova,

 

 

 

J'adore...

 

 

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article

Repost0

Pensée du jour...

Publié le par covix

On mesure les tours par leurs ombres et les grands hommes par le nombre de leurs détracteurs.

 Proverbe chinois

P1010301.jpg

Hadrien.jpg

Publié dans pensée du jour

Partager cet article

Repost0

Ici ...

Publié le par covix


      Dimanche une journée sympa dans le quartier. Le Patio des Aînés avec le concours de Brin d'Guille, la collaboration des commerces "Simply market"et le bar 'Le court-circuit" voisin de l'Ilot Amaranthe ont organisé un repas Tajine, pour 2 Euros. remercions Moumira et Djamila pour sa confections. il y a avait quand même une salade, l'assiette de tajine, un gâteau, et la boisson... tout cela pour une soixantaine de convives...

      Le beau temps était aussi de la partie... l'après midi les plus jeunes avec le concours des aînés fabriquèrent des épouvantails... qui furent placé dans le jardin de l'ilot... Une après midi toute simple de bonheur de convivialité dans cette grande ville!

    L'ombre du lisse, plane sur ce coin un peut sauvage... gardon le.

Publié dans lugdunum

Partager cet article

Repost0

De la musique...Jazz

Publié le par covix

 

Jeudi ... Jazz

Herbie Hancock

 

 

 

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article

Repost0

Pensée du jour...

Publié le par covix

La connaissance ne s'acquiert qu'à moitié par l'enseignement.

 Proverbe chinois

FL000020.jpg

Publié dans pensée du jour

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>