timidité

Publié le par covix





Pas de marchant de poisson,
Sur ce marché
Pourtant le goujon
La queue frétillant
Voyant,
 Dans sa veste matelassé
Un être venue d’ailleurs
Son visage d’ange fit battre mon cœur
Regards croisés
Regards échangés
Trop d’amis, près de lui entourés
Lui parler, n’est osé
Diable, mes nuits vont être hantées
Ah ! étrange quand tu nous tiens timidité

Covix-lyon
04/02/2009




Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kédros-kamailion 04/02/2009 19:59

Ha timide,
je le suis aussi!
Lourd fardeau pour un cœur qui ne demande qu'à rencontrer l'être à aimer.
Très beau ami Covix.
Cédric