Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

un début (22)

9 Juillet 2009 , Rédigé par covix Publié dans #souvenirs

      Nous déménageons de Rosny sous bois, ou j’avais un deux pièces pour Aubervilliers, 3 pièces sous les toits, juste les toilettes sur le palier,  l’été il fait très chaud, et l’hiver le contraire, dans la chambre côté rue où l’on dort j’ai un radiateur électrique sous la fenêtre, certains matin le vitres sont quand même gelée !, nous avons un chat en plus de ma chienne, il s’appelle « Fripounet » et porte bien son nom, un jour il attrapa un « martinet », ces derniers logeaient dans nos toits, heureusement ma belle mère était là et elle le libéra, il aimait aussi ce promener sur le toit, et un midi j’entendis un cri, crie de femme, c’était une voisine à l’autre bout de l’immeuble, Fripounet était entré dans sa cuisine ! elle nous le ramena et je présentais mes excuses, elle avait plus peur qu’autre choses, mais bon, ce qui fit que je mis un plexi glace bleu jusqu’ à mi hauteur de la fenêtre. La je ne compris pas tout, mais nous avions un placard dont les portes ce fermaient avec un système en bois qui pivotait, il arrivait à nous les ouvrir, en plus c’était ceux du haut, et il éventrait les paquets de pâtes ou de riz et jouait avec ! Ma femme, disons M travaillais à le poste, elle était factrice dans le 19ème d’arrondissement de Paris, un jour lors d’une tournée finance, elle fut braquée par un vaurien, elle dut être suivi un certain temps, et chaque matin je l’accompagnais à son travail, fini les tournées, même pour aller à la banque retirer des sous j’étais avec elle, puis elle changea de secteur pour aller dans le 11ème,  chargée d’enregistrer des paquets spéciaux. Elle avait une collègue de travail avec qui elle s’entendait bien, nous passions parfois des soirée de ouf, puis elle obtint sa mutation pour le Nord ! et oui ça n’existe pas que dans les films…
    Nous aurons l’occasion d’y aller plusieurs fois, après l’un de ces périple, nous rentrions le dimanche soir très tard, le lundi matin chacun partait vers son travail, je  me rendais dans une banlieue ouest au antipode de mon domicile, une fois arrivé sur place, un coup de téléphone urgent m’apprend que M à eue un malaise à son travail et on me demande d’y aller, je travers La région dans un état second, parfois à la limite de tout, j’arrive à son travail, les pompiers, police secours sont là, juste on la porte dans le car de police secours direction st Antoine pas loin, mais les rues sont étroites et encombrées, enfin on est à destination, les urgences la prenne en charge, je suis dans la salle d’attente effondré, le médecin de service qui c’est occupé d’elle me rassure et m’explique que c’était une grossesse extra utérine et qu’elle avait fait une hémorragie, mais que maintenant elle commençait à reprendre un peu, je pu la voir assez tard, elle resta quelques jours à l’hôpital, pas question de monter les 6 étages tous les jours, alors comme mes parents son en pavillon elle demeura le temps qui faut sur place, nous sommes en 1982 , voir 83 la je cale. Auprès de son travail nous avions fait la demande d’un appartement plus grand, de plus un conflit avec mon ex épouse éclata, durant l’automne 82, je redemandais la garde de mon ainé, d’ou l’importance d’avoir un appartement correcte, nous obtenons un trois pièce dans une hlm de Limeil-Brévannes en 1984 nous déménageons en plein drame politique dans cette commune,  le Maire sortant ne cède pas sa place au nouveau venu, la mairie compte deux magistratures municipale !, Bref tout rentre dans l’ordre et le nouveau maire prend ces fonctions, nous on s’installe, entre temps tout rentre dans l’ordre aussi dans le conflit entre mon ex, mais je ne récupère pas le gamin, problème d’humanité because une agitation dans le sud est asiatique, de nouveaux Boat people, c’est ce que m’invoque pour éviter des ennuis !allez une fois de plus je l’ai……vous m’avez compris, bon cela à quand même servi mon ex ce calma. Bon nous on veux des petits, c’est normal et cela semble difficile, bien qu’il ai eu cette accident tout est prêt !, je fait un test de mes spermatozoïdes tout vas bien, c’est pas moderne, j’en fais la remarque en disant que dans d’autres pays il y a des méthodes moins manuel !, c’est pas encore à l’ordre du jour ici ! puis ma fois comme ci quelque chose c’était débloquée ,  M est enceinte, neuf mois plus tard à 4 jours prêt et dans le même Hôpital que moi nais l’ainé de ce mariage et le deuxième pour moi, suivra 3ans et demi plus tard la fille, nous sommes comblés…..heu ! je ne sais pas ce qui ce passe, mais depuis sa grossesse la situation est bizarre,  ce n’est pas comme la précédente, plus secrète, le jour ou elle devait accouché, un lundi , je sentais la patate, lui demandais plusieurs fois si je devais rester, elle me dit que non, la valise était prête et qu’elle appellerais un taxi en cas, bon j’insistais pas, mais j’étais sur les nerfs toute la journée, nous venions en fin de semaine dernière basculer un client, changement d’autocoms, nouvelle technologie, les premiers mic analogiques, précurseur du numérique, à chaque fois que je voulais appeler la maison le client me tombait dessus pour changer ceci cela, bien que nous avions défini les applications, à l’usage des mises au point son nécessaires, donc des corrections, les ferrailleurs démontent l’ancienne machine, reste le vieux répartiteur, le monteur n’arrive pas à le desceller, je le prends de chaque côté, ça correspond juste à mon envergure, entre mes mains et le secoue de gauche à droite et vice versa, le tire, et le voilà à terre, mon collègue est sur le ‘’cul’’ en me voyant, c’est dire dans quel état j’étais, le soir arrive, je rentre à la maison, personne ! vous l’aviez deviné et je le pressentais, un petit mot, je file comme un fou, il est 19h vers l’hôpital St Antoine où est né mon fils, en passant je cherche une fleuriste, c’est lundi il est tard, finalement non loin de la place de la nation j’en vois une ouverte, je m’y dirige, demande si je peux acheter ce belle azalée blanc, elle me dit que non car elle est en inventaire et normalement fermé le lundi, j’explique pourquoi, elle me fait une faveur et repars avec mon pot de fleur, j’arrive à la maternité, elle est au lit un peu fatiguée, je pose le pot sur la table de chevet, elle est contente, des larmes sur ces joues, je l’embrassais et vois la petite, oui c’est une fille, je pensais que tout le mystère était là,
Je la prend pour admirer ce chef d’œuvre, son frère est en vacance dans les Pyrénées.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jj 11/07/2009 18:42

étrange cet accouchement en cachette !!

covix 11/07/2009 19:59


Oui, et tout ce secret sur la grosse, même pas pu assister à une echographie, je pense que c'est à cause que ce soit une fille, mais j'en doute un peu!, mais bon j'ai pas de doute
Bisous