Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

Sergio Leone

13 Septembre 2009 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Sergio Leone
    Est un réalisateur italien, né le 3 janvier 1929 à Rome (Italie), mort le 30 avril 1989 à Rome, alors qu'il préparait une adaptation de Salisbury Les 900 jours de Leningrad. Il est le fils de Vincenzo Leone dit Roberto Roberti (pionnier du cinéma italien) et de l'actrice Bice Waleran (Edwige Valcarenghi de son vrai nom)

Biographie 

   Il commence sa carrière comme de nombreux réalisateurs italiens de son époque. Il réalise (ou co-réalise) d'abord des péplums (Le Colosse de Rhodes). Ensuite, alors que le western américain est en plein déclin, il participe au développement du western spaghetti (ou western italien ; il déclarait cependant : « Ce mot de spaghetti-western, c'est un des plus cons que j'ai jamais entendus de ma vie »), d'abord sous le pseudonyme à consonance américaine Bob Robertson (l'américanisation du nom est monnaie courante à l'époque pour les réalisateurs désirant percer aux États-Unis d'Amérique) puis sous son vrai nom. Ce pseudonyme a une signification puisque cela signifie Bob fils de Robert en référence à son père, le réalisateur Roberto Roberti.

Son style s'impose en quatre westerns devenus les représentatifs du genre : Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus, Le Bon, la Brute et le Truand (tous trois avec Clint Eastwood, qui débute ainsi sa carrière) et Il était une fois dans l'Ouest.


La trilogie "histoire de l'Amérique"

     Cette trilogie retrace trois passages importants de l'Histoire, ou plus exactement la fin de trois époques. Le premier, c'est la conquête de l'Ouest, que l'on retrouve dans le film Il était une fois dans l'Ouest. Le train arrive au bout de l'Ouest, amène la civilisation et le modernisme avec lui et met fin à la conquête Dans le film Il était une fois la révolution, les protagonistes se retrouvent en pleine révolution mexicaine (1913). Puis, le dernier volet, Il était une fois en Amérique dépeint l'Amérique du temps de la prohibition et l'avènement du gangstérisme. Là encore, c'est aussi la fin d'une époque, la plus grande partie du film est constitué de flash-backs. Les 2 principaux protagonistes entretiennent la "flamme", les codes qui étaient en vigueur dans leur jeunesse.

Cette trilogie devait être liée à la précédente par la première scène de Il était une fois dans l'Ouest. En effet, les trois personnages qui accueillent Charles Bronson à sa sortie du train devaient être interprétés par Clint Eastwood, Lee Van Cleef et Eli Wallach. Cependant Eastwood, dans un souci de carrière professionnelle, ne souhaitait pas mourir dès la première scène du film, Sergio Leone n'a pas pu poursuivre cette idée malgré l'accord des deux autres comédiens.

En 2004 la revue italienne de cinéma "Ciak" a publié son dernier projet, Un posto che solo Mary conosce, A Place Only Mary Knows, écrit avec Luca Morsella et Fabio Toncelli, une histoire sur la Guerre civile américaine.


Source Wikipédia

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jj 14/09/2009 06:12

un grand homme !bisousJj

covix 14/09/2009 10:39


Oui...maintenant, un peu "Raillé" en sa période western Spaghetti...
Bises
Bernard