Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

un peu d'histoire

21 Septembre 2009 , Rédigé par covix Publié dans #lugdunum



Prenons la ficelle et montons à Fourvière les minimes, visitons le musée
Gallo-Romain





Lugdunum
est le nom gallo-romain d'origine celtique de l'actuelle ville de Lyon, fondée officiellement en -43, capitale des Gaules à partir de -27, sous l'impulsion de Marcus Vipsanius Agrippa, général et gendre d'Auguste.

Cependant, le site est occupé de façon continue depuis le VIe siècle av. J.-C., soit bien avant l'arrivée des Romains. Ceux-ci établissent leur colonie au sommet de la colline de Fourvière, mais la cité va largement déborder du site initial et occuper les pentes de la colline de la Croix-Rousse et la presqu'île actuelle. Certains historiens ont émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'une île, l'île des Canabae.

 

Le nom de Lugdunum de Lugu-dunum est issu du nom de Lugus, irlandais Lug, gallois Lleu, dieu suprême de la mythologie celtique, auquel un autel aurait été consacré sur l'actuelle colline de Fourvière, et de l'élément celtique -duno (forteresse, colline).

Le nom de la ville signifie donc « colline, fort du dieu Lugus », dont le nom est peut-être lui-même à rapprocher du mot gaulois lugos, nom du corbeau annonciateur de la présence de Lug dans la mythologie celtique, peut-être équivalent du mot latin lux, lucis (lumière), Lugus étant une divinité solaire et de la lumière.

D'autres villes ont porté le nom de Lugdunum, entre autres Laon dans l'Aisne, Saint-Bertrand-de-Comminges (Lugdunum Convenarum) dans la Haute-Garonne, ainsi que les villes de Loudun dans la Vienne et de Leyde aux Pays-Bas
 

Une fondation légendaire
 

À l'instar de Rome fondée par Romulus et Rémus, Lugdunum devrait sa fondation à deux personnages celtes, le druide Momoros et le roi Atepomaros :

Le traité sur les fleuves De fluviis attribué à Plutarque relate ainsi la création de Lyon :

« L'Arar *est un cours d'eau de la Gaule celtique, ainsi nommé jusqu'à sa réunion avec le Rhône (...) Auprès de cette rivière s'élève un mont appelé Lougdouno [-u?] n ; il a changé de nom pour la raison que voici : Mômoros et Atépomaros, chassés du pouvoir par Sésèroneus, vinrent sur cette colline, obéissant à un oracle, pour y fonder une ville. Alors qu'on creusait ses fondations, tout à coup, apparurent des corbeaux, voltigeant de tous les côtés, qui emplirent les arbres alentour. Alors Mômoros, expert en présages, appela cette ville Lougdounon. En effet, dans leur dialecte, on appelle corbeau lougos et une éminence dounon comme le rapporte Clitophon, au livre 13 de ses fondations urbaines »

 * La saône

Caracalla
(
4 avril 188 - 8 avril 217), né Septimius Bassanius puis appelé Marcus Aurelius Severus Antoninus Augustus, est un empereur romain, qui régna de 211 à 217.
 

Enfance

D'origine berbère par son père Septime Sévère et syrienne par sa mère Julia Domna, il naquit en 188 à Lugdunum (aujourd'hui Lyon), son père étant alors gouverneur des Gaules. Baptisé Lucius Septimius Bassianus, il fut par la suite renommé Marcus Aurelius Antoninus, afin d'être rapproché de la dynastie des Antonins. Son sobriquet de Caracalla vient d'un type de vêtement gaulois à capuchon et manches longues qu'il avait coutume de porter dès l'âge de douze ans.

 

les Tables Claudiennes : En 48, les Gaulois obtinrent de l'empereur Claude la possibilité d'accès aux magistratures romaines et donc au Sénat Romain. Ils firent alors graver sur une plaque de bronze le discours prononcé par l'empereur au Sénat et l'exposèrent au sanctuaire des Trois Gaules. Les fragments de cette plaque sont exposés au musée de la Civilisation gallo-romaine de Lyon .

Source Wikipédia
C'est l'un des très rares écrit des Gaulois, ce qui en fait sa richesse historique,

 

Plancus, fondateur de Lugdunum

 

Son mausolée à Trèves

Les deux empereurs nés à Lugdunum

Claude et Caracalla

 

Théâtre des trois Gaules

Où ce réunissaient les 60 représentants, et lieu des martyrs chrétien

 

Lugdunum par Plancus, à droite la colline de la Croix Rousse, on peux y voir  l'amphithéâtre, sur la colline en face c'est Fourvière, remarquons les deux théâtres, et plus à droite le Forum, où trône actuellement la basilique, plus à gauche hors des remparts, le champs de course de char.

Photo Source Wikipédia

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Beranger 22/09/2009 10:47


Merci pour ces infos, je suis un fou d'histoire romaine


covix 22/09/2009 15:46


Heurex que cela t'ais plu
Le point positif d'une "classe de transition", l'étude de l'antiquité, Egyptien, Grec et Romain, il m'en resta un amour des vielles pierres et de l'histoire...
@mitié
Covix


Jo 22/09/2009 06:17

Alors, que vaut ce musée Gadagne rénové ? Je n'ai pas osé y aller, de peur qu'il y ait encore trop de monde.

covix 22/09/2009 15:52


Je ne le connaissais pas avant, donc d'abord belle restauiration, et mise ne valeur du Bâtiment, et pour découvrir la vie de Lyon c'est instructif, sans compter le musée cdes marionnettes à travers
le monde, voilà deux musée en un, il faut beaucoup de temps aussi pout tout voir, tout comme Le musée Gallo Romain voilà deux sites qui nous font vivre la ville, reste ceux du tissus très riches
que je visitais il y a quelques années, et les autres bien entendus...
 


Jj 22/09/2009 06:04

sympa, j'ai appris plein de choses que j'ignorais !merciJj

covix 22/09/2009 15:58



Bonjour Jj
Heureux que cela t'ais plu
Il en est de même, la visite du musée m'en appris plus que ce que j'avais lu; et maintenant il me faut fouiller sur le net plein de choses... 
Biosus
Bernard