Adour !

Publié le par covix

 

 

De l'Arbizon, Du Tourmalet et d'Ouscouaou !

 

 

Sève du pic du Midi, parfois sa sueur,

Celle de la fonte des neiges ou des coureurs,

Forçats de la route franchissant le Tourmalet,

Pâturages d'été pour ovins ou bovins au bon lait,

Sortir la tome aux saveurs particulières,

Des bergers en tirant le savoir faire,

En ton sommet l'amateur ou le professionnel partent dans les étoiles,

Comme de joyeux enfants admirant le toile.

 

Ta sève coule fine, rapide vers la plaine,

Trois tentacules en sont les vaisseaux qui la draine,

Celle de Payolle déversé par l'Arbizon,

Celle de Gripp déversé par le Tourmalet,

L'autre de Lesponne par la Hourquette d'Ouscouaou vers l'horizon,

Fusion en vallée de Campan après moult cascades, tournant le chevalet,

Bagnères, Tarbes, Aire, Dax Bayonne,

En leurs berges tu les frissonnes,

Ton nom évocateur ,

" Source" ici prend toute sa saveur,

Même la Garonne t'as fait la cour,

Fier tu dédaignes son amour,

Ogre, tu avales les gaves à Port-de-Lanne,

Tu n'es pas d'un caractère facile en modifiant ton cours comme coup d'âne,

Tes humeurs ce jettent tantôt au Boucau,

Puis comme ça à Port d'Albret ou vieux-Boucau,

Capricieux, tu passes à Bayonne, retourne à Capbreton,

Enfin, la Nive te donne un coup de main,

Par ses débordements, tu t'engouffres dans la trouée vers l'océan de bon ton,

C'est là entre Tarnas et Anglet que tu deviens, à l'océan, son copain.

 

Gloire à toi de garder les frayères à saumon,

Et ta force qui creuse le fond marin, le Gouf de Capbreton,

Et le basque te trouve Aduri,"onde magique" rappelant tes humeurs,

Le gascon lui, c'est Adour, "source, cours d'eau, irriguer", bienfaits pour l'homme ton bonheur!

D'un temps centenaire, les barriques Gascogne voguaient sur les Galupes,

Ces gabasses landaises exportant ce breuvage qui soulève les jupes!

 

 

Maintenant encore, Adour tu portes le maïs vers de lointaines contrées,

Richesse de ton cours cintré,

Oui! Adour, tu es la sève de cette terre que tu traverse,

Pour l'homme tes bienfaits en averses...

 

Covix-lyon©25/08/2011

 

 

 

http://www.archive-host.com/link/f6ea55d98d8ce09667bf9cd1f75b0d921d1e1d96.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaïa 28/08/2011 03:51



Comme tu parles bien de chez moi .Bel hommage à mes Pyrénées que je chéris tant et que j'ai eu la chance de ne pas quitter .Merci à toi .Amitiés.



covix 28/08/2011 22:48



Bonsoir Gaïa,


C'est une région qui inspire... je l'aime bien...heureux que ces mots te face plaisirs.


Bonne soirée


Bises


 



cacao 26/08/2011 13:04



Merci pour ces très beaux mots qui décrivent tous ces paysages, traversés par l'Adour, et que je connais si bien ... Je te souhaite une bonne journée. Grosses bises.



covix 27/08/2011 17:32



En flânant sur ses rives les mots sautaient comme le saumon remontant son courrant...


Bises