Andalouse...

Publié le par covix

 

 

Andalouse...

 

Un air de flamenco claque sa langueur,

Un soir d'automne écrit sur mon coeur,

Reflet d'une belle journée dans le froid de la nuit,

Poids emmitouflé point ne nuit,

C'est comme un feu de Tziganes

A la chaleur brulante de la danse aux pieds nus sur le sol,

La robe aux multiples volants s'envol,

Sous les cordes qui lancent toute la gamme,

Son visage dans les lueurs des flammes,

Donne la gravité de son expression qui s'enflamme,

Regard profond brulant les yeux,

De ses braises rageuses comme celles du feu,

Un dernier clap dans la paume de main,

Fin du rêve, en route pour demain

 

Covix-lyon©13/11/2011

http://www.archive-host.com/link/c06d287fcdee2271d71974484f9a68c60ee3352f.jpg

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fathia Nasr 10/01/2012 19:39


Bonsoir Covix, j'aimerai bien publier ce poème sur mon blog avec la photo comme illustration pour Mercredi, avec le lien de ton blog, j'ai besoin de ton accord, bonne nuit, bisous.

covix 10/01/2012 23:32



Bonsoir Fathia, 


C'est un honneur que tu me fais et un plaisir de te l'accorder. 


Bonne et douce nuit


Bisous


Ps:Tu as le choix, ou je te l'envoie par mail, ou tu les captures.



cacao 16/11/2011 22:56



Bravo ami poète ! C'est très réussi cette "Andalouse", pleine de "feu" et de rythme qui réchauffent. Bien aussi en accueil la présentation des"Lumières
2011". Je pense que ce sera de bons moments pour toi et tous les Lyonnais. Cela va vous en mettre plein la vue ! Grosses bises. 



covix 17/11/2011 00:18



Vu ce qui s'annonce, ce doit être une bonne année!, mais avant ce soir c'est Beaujolais...aie...je l'ai raté! lol


C'est des images qui passent en tête, presque des fantasmes...


Bises



lagardere 16/11/2011 13:20







covix 17/11/2011 00:00



@mitié



lagardere 16/11/2011 13:20



mais l'esprit s'échauffe au feu du flamenco
l'andalouse ne peut plus lui donner le tempo
sa vire volte l'emméne au trépas
sont coeur ne suivra plus ses pas
mais il vibrera sous le feu de sa flamme
emporté par son sang qui se pâme
il en perdra sous le coup toute son âme
bonne journée
amicalement à toi
claude



covix 16/11/2011 23:59



Carmen est passée par la plume du poète...emportant ravageuse tous ses amants transi


@mitié



Arlette50 16/11/2011 09:27



Ce texte me parle, j'ai des origines andalouses, j'avoue que je ne résiste pas au flamenco... très joli texte qui réchauffe l'automne...bises



covix 16/11/2011 22:35



heureux de t'avoir offert un Flamenco... et un peu de soleil.


Bises



margaux33 16/11/2011 09:12



tou feu tout flamme l'Andalousie!  il va vraiment falloir que j'y aille .


bises



covix 16/11/2011 22:24



Pour le pitoresque, les villages sont plus intéressants que les bords de mer...


Bises



Mamé 16/11/2011 08:46



Oh un peu de chaleur d'Andalousie ! joli .


Bises Mamé



covix 16/11/2011 22:03



Comme le froid frappe à la porte, il est le bien venu, ça y est, j'ai allumé le chauffage en douceur...


Bises