Automne..

Publié le par covix

 

Nos brumes!

 

Ton soleil s'étire dans les brumes matinales,

Toute en langueur pareil aux félins,

Geste sur du marin lançant ses filins,

Pauvres nouvelles du monde en ce journal.

 

Tu brilles, donnant l'éclat du diamant à nos toits,

Du rubis à l'ardoise aux reflets d'or,

Ouïr ces voix qui chantent en ce décor,

Joie des mots dans l'éther à l'astre, festoient.

 

Sourire de l'enfant qui joue avec les marrons,

Avec les premiers frimas viendra au coin des rues, les chauds,

Marchands de bonheur cassant la lame de l'échafaud,

Automne aux brumes d'été filtreuses du soleil ses fleurons.

 

Tes forêts se parent de couleurs pour la bacchanale d'octobre,

Frileux novembre et boueux peine des récoltes de maïs,

Au soir, près de l'âtre, l'ancien conte la vie du païs,

Écoute dans le soir au creux des forêts le brame peu sobre.

 

Étrange que cette destinée,

Mélange d'été en cette fraicheur,

De la nuit au jour sa chaleur,

D'or et de rubis tu te pares au passage d'Énée.

 

Sur l'étang coure la brume, vision d’apocalypse,

Bleu en est-il et encore ne vire au noir,

Dessous de fumée couvrant ton miroir,

Ses volutes s'envolent donnant à Râ ses baisers en ellipse.

 

La plainte du corbeau nous couvre d'effroi,

Dans cette douce journée, signal d'un futur froid,

Sur cette façade, ce mur coule l'été carmin,

De la couleur au regard d'un ciel laiteux, visage humain.

 

Automne entre tes jours en couleurs et tes mois,

Tu donnes à la vie tant de choses,

Tendre forçat d'amour encore ose,

Glisse dans cette entre cuisse tant d'émoi.

 

Effleurer ton ombre, ton corps immatériel,

Vivre dans tes brumes tout au long des jours,

Charmé par ta douceur qui initie à toujours,

Décharnée l'étreinte, teintes pluriel.

 

Le voile de brume s'élève découvrant la scène,

Théâtre de la nudité en devenir fécondée,

Tes bras sortants de terre aspirent la vie demandée,

Calme l'onde portant les chalands de l'amour passe la seine.

 

Du jardin à la cour,

Raisonne au fond d'un bois le cor d'une coure,

Mélange d'effrois et de sueurs dans cette course à la mort,

Et la jouissance de la vie qui chante ses remords.

 

Sous la brumes, Automne,

Paré de mille couleurs, Automne,

Menant aux temps monotone,

Par tes jours langoureux d'automne.

 

Covix-lyon©25/09/2011

P1020093.jpg

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LADY MARIANNE 27/09/2011 21:41



Bonne soirée  à demain  Lady M



covix 28/09/2011 21:39



bises



LADY MARIANNE 27/09/2011 21:40



bon ben !!    un com pour la grimpette    bises   LM



covix 28/09/2011 21:39



Bises



LADY MARIANNE 27/09/2011 21:40



l'automne par temps gris me donne le bourdon !!   lol
SI !!    il me faut de la luminosité
ha les femmes 
bises   LM



covix 28/09/2011 21:39



Je crois que nous sommes nombreux comme cela...


Bises



LADY MARIANNE 27/09/2011 21:39



l'automne n'est pas ma tasse de thé -
sans soleil je déprime !!  sniff
bises  vive l'été   Lady M



covix 28/09/2011 21:38



Sur la deuxuième aprtie de cette saison annonce les temsp plus dure...


Bises



LADY MARIANNE 27/09/2011 21:38



alors là chapeau l'artiste !!!!    bonne continuation
bises   LM



covix 28/09/2011 21:37



Merci


bises



cacao 26/09/2011 18:06



Bonjour Covix ! Très beau poème, très inspiré, sur toutes les facettes de l'automne. Bravo ! Passes une bonne soirée. A bientôt !



covix 26/09/2011 18:28



Bonsoir cacao,


Avec son pendant printanier, il dévoile son charme.


Bonne soirée


Bises



Nettoue 26/09/2011 16:12



En générale je trouve l'automne triste, parcequ'elle est la fin de l'été. Mais il arrive aussi que je l'aime dans le plaisir d'un beau poème !


Merci et bises Covix



covix 26/09/2011 18:27



Bonsoir Nettoue,


C'est une saison étrange, un printemps à l'envers... j'en aime sa première moitié...


Bonne soirée


Bises



gavroche 26/09/2011 09:49



Bonjour Covix très beau poème de l'automne


bon lundi amitiés



covix 26/09/2011 18:21



Bonsoir Gavroche,


Merci... son parfum est uen source d'imagination.


Bonen soirée


@mitié



Aymeline 26/09/2011 00:47



Un très beau poème sur l'automne, bravo :)



covix 26/09/2011 18:06



Bonsoir Aymeline,


J'apprécie ce compliment... tout comme cette saison qui est chère à mon coaur.


Bonne soirée


@mitié