Bramevaque !

Publié le par covix

 

 

 

Bramevaque !

 

 

     Village pyrénéen de la contrée du Comminges, contrée qui est à cheval entre Hautes Pyrénées et Haute Garonne, ici ce bourg proche de Saint Bertrand de Comminges comporte un château médiéval comme la région en connait. Le village est en Hautes Pyrénées où coule la rivière l'Ourse à ses pieds.

     Ce nom de Bramevaque provient sans doute du Gaulois Vac en préfixe radical signifiant tribu et Bram patronyme de cette tribu installé ici qui pourrait signifier " le village des braves de Bram".

 

     Une autre version, tout aussi plausible mais lié à la légende du Château. Entendre le meuglement d'une vache qui pleurait son veau.

 

          La légende de la Comtesse De Bramevaque.

 

   Marguerite de Comminges, comtesse de son état et épouse de mathieu Foix-Comminges qui la séquestra dans le Château...

 

   A chaque repas, la comtesse dévorait un jeune enfant. Un jour, ne trouvant de chérubin, le cuisinier le remplaça par un petit veau... La mère de ce veau pleura tout le jour, toute la nuit,(bramevaque, signifie la vache qui meugle en patois occitan)... Elle meugla si fort que la comtesse en perçut les pleurs, tout le village aussi en était retourné...

    Elle s'enquérit de ces plaintes... les serviteurs finir par avouer la supercherie...

   Marguerite de Comminges, émue par le sentiment de la vache et comprenant la douleur des mères décida de ne plus avaler les petits chérubins... et fit exécuter le cuisinier...

 

                         L'histoire...la vraie

      Marguerite héritière des comtes de Comminges, épousa à l'âge de 12 ans le comte d'Armagnac qui fût assassiné en 1418 par les Parisiens... elle dut épouser le vicomte de Pardiac, un autre Armagnac.

     Puis plus tard en troisième noce épousa Mathieu de Foix âgé de 31 ans elle en avait 56.

      Mathieu n'avait que l'idée de mettre la main sur le Comminges et il l'enferma dans ce château. Elle y resta 22 ans, c'est le roi de France, en 1443, qui la libéra, elle décéda peux de temps après. De ce faite, les Commingeois demandèrent et obtinrent le rattachement du comté à la couronne de France.

 

     Ainsi en est la légende de la comtesse Marguerite de Comminges, ogresse de jeunes enfants.

 

    Le bourg est aussi très proche de Mauléon-Barousse fief des fromages de montagnes, tome de vache, de brebis et mixte... un régal, oubliez celui à la croute noir!

C'est du pure, du bon de celui des bergers...

Publié dans virée en région

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Renée 11/03/2018 16:22

se marier a 12 ans et être précoce et après elle devient même comme on dit couguar....drôle de destin. Bisousss

cacao 05/09/2011 19:42



Bonsoir covix ! Merci pour cet article qui m'a bien intéressée. Super photo. Amitiés.



covix 07/09/2011 23:06



Une légende en partie, mais la vie de cette comtesse est bien triste... 


amitié


 



LADY MARIANNE 05/09/2011 10:22



une terrible légende que cette ogresse !!  mais légende !!
la pauvre n'a pas eu la vie rose non plus !!
bises  Lady M



covix 07/09/2011 23:03



C'est le moins que l'on puisse dire... le Comminges convoité par les Maisons de FOiX et d'Armagnac, la pauvre elle en fit les frais...


Bises