Désirdhistoires 49

Publié le par covix

 

Désir des mots

Jeu 49

58842624

Les mots imposés pour l’édition 49 du jeu Des mots, une histoiresont : tulipe – éléphant – calendrier – panser – cachemire – romantique – réceptacle – malmener – féerie – sapin – possession – voyage – fondre – larme – esclavagisme – éphémère – lumineux – relèvement – santon – silence – chanter – frimas – métro

 


    Aujourd’hui sur le calendrier s'annonçait l'hiver. Assis au coin de la cheminée, sous un feu virevoltant et à la chaleur ardente, contraste entre ambiance et ce qui se tramait dans son être.

   Il était bouleversé par la lecture sociologique parlant d'un temps pas si lointain. L'actualité récente avec cs prises d'otages dans la corne d'Afrique ou ailleurs, ne s'éloigne pas de cette gangrène ancienne, voler des Hommes et les vendres.

   Dans sa tête c'était l'esclavagisme aux frimas glaciale qui le pétrifiait, lui le romantique, perdait ici tout le relèvement que l'humanité pourrait entreprendre. Il vit une grosse larme de plomb venir fondre dans ce réceptacle ressemblant à une tulipe , un verre de couleur orangée.

   Malmené dans son âme, la douceur d'un rêve psychédélique doucement envahi son esprit, venant panser ses plaies. Dans cette éphémère possession apparait un gigantesque éléphant blanc du port de son enveloppe d'un tissage cachemire, contraste en le rugueux du cuir de l'animal et la finesse de ce tissus. Sont cornac le promène à travers le monde arc-en-ciel.

   Plongé dans ce silence rêveur, il tourne son regard vers le centre du salon. La table a disparu sous un habillage de papier craft imitation d'un rocher, sur ce plateau trône le sapin, la crèche avec les personnages bibliques, le calendrier de l'avant, ici chaque jour un santon trouve sa place. Pour Noël double féerie, le lumineux sapin verra chanter les enfants avant d'aller au lit. Le jour même de cette fête mi religieuse, mi laïque, après le long voyage dans le métro de la nuit, ils découvrirons les cadeaux au pied du roi de la forêt, qui trouvera sa place dans ce carré de terre qui est réservé à cette usage... Il continuera d'une autre manière à illuminer la vie.

covix-lyon 09/12/2011

DSCF9677

Représentation d'une bourrasque emportant des feuilles...

Cour de l'Hôtel de Ville de Lyon

 

Publié dans JEUX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cacao 10/12/2011 00:06


Wouah ! Bravo Covix, toujours aussi virtuose dans l'art de placer les mots à bon escient, comme s'ils étaient "nés" dans ton histoire. Félicitations. 
Merci aussi pour l'illumination avec les feuilles volantes. Bises pour une bonne nuit !

covix 19/12/2011 19:49



merci pour la com, en ces temps laborieux.


Bises



wens 09/12/2011 18:22


Toujours très poètique...je dirais même romantique...comme moi

covix 19/12/2011 19:48



Alors nous avons e mêm "regard"...


@mitié



monique 75 09/12/2011 17:50


Bonsoir Covix un beau récit du mélange d'un conte et de la réalité de la vie.


bonne fin d'après midi  monique

covix 19/12/2011 19:47



Merci de l'appréciation.


@mitié



Olivia 09/12/2011 14:32


Agréable voyage songeur !

covix 19/12/2011 19:46



Ou comment ce laisser guider par les mots...


@mitié



ceriat 09/12/2011 14:26


Une touche d'actualité et une touche de féerie. J'aime la manière dont tu as placé les mots, on ne les sent pas et
ils glissent harmonieusement au fil de ton conte.

covix 19/12/2011 19:45



L'actu inspire aussi et les mots nous invitent à rêver!


Bonne soirée


@mitié



lagardere 09/12/2011 13:09


ton conte joli....bien réussi...poétiquement tendre...tu te débrouille bien covix...bonne journée
claude

covix 19/12/2011 19:44



Merci de l'avoir apprécié...


Bonne soirée


@mitié



valentyne 09/12/2011 12:34

Effectivement un univers psychédélique ;-) Très jolie photo

covix 19/12/2011 19:41



Et pourtant je n'ai rien prit...lol


Dans la cour de la mairie centrale de Lyon, pour les fêtes des lumières


Bonne soirée


@mitié