Dizaine...

Publié le par covix

Dix en dix...

 

Dix, vingt, trente, quarante ou cinquante... ans,

De dix en dix sur la pointe des pieds, tournant les talons,

Qu'importe le moment, automne ou printemps,

Emporté par le souffle de l’Aquilon.

 

Cinquante ans en automne que le train sifflât trois fois,

Héros au bras de Grâce Kelly,

Véracruz ou L'Homme de l'Ouest, l'oeil aux abois,

Ton étoile de Shérif, brille au firmament, Cooper Gary.

 

Quarante ans que tes vers parcourent nos souvenirs,

Ton esprit plane sur nos pages sans les jaunir,

"Light my fire" ou ta vie brûlée, trop jeune s'en est allé,

Jim Morrisson, en ta dernière demeure tu es le mythe de cette allée.

 

Ce jour d'automne, après ton récent un double trente,

Mais c'est trente ans à Sète est ton épicentre,

Fils de Willon, "Les passantes" tu les salues avec un sourire sous ta moustache,

Pipe aux lèvres, Brassens, tu enchantes toujours nos Eustaches...

 

A l'aube du printemps

Le deux mars, il y a vingt ans,

Serge Gainsbourg, du poinçonneur des Lilas à Love on te beat,

Auteur, chanteur, métisseur des mots, des styles,manipulateur de beat.

 

Dix ans, c'est loin déjà, pas tant que cela, peu importe,

Narbonne t'ouvre grande ses portes,

La mer berce ton sommeil en cette douce France,

fou chantant, on te dit, précurseur de le "Transe",

Trenet des vertes années dans un jardin extraordinaire,

Tes poèmes nous animent pour des millénaires.

Covix-lyon©27/02/2011

 

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LADY MARIANNE 28/02/2011 17:32



ha Charles TRENET le fou chantant _ on peut voir sa maison natale avec un immense dessin sur le pan d'un mur !!
bonne fin d'aprem
je suis gelée malgré le chauffage !!!   chienne de vie


bises  Lady M



covix 28/02/2011 22:19



Un grand monsieur, je me souviens de l'avoir vue en concert pour une émission de témle, il y avait aussi Brassens et d'autres, enregistré à l'époque au théâtre de l'Alhambra, il me fit peur avec
ses grands yeux... j'en garde toujours l'image.


Bises



56MELDIX77 28/02/2011 09:40



BONJOUR COVIX


TEL UN CARILLON


LES ANS S'EGRENENT


ET RIEN NE PEUT L'ARRETER


SAUF L'ARRET DU COEUR


BONNE JOURNEE


PLEIN SOLEIL DANS UN CIEL BLEU 10°


 


AMITIES


 


      MELDIX77  
   


      le Briard              Breton        



covix 28/02/2011 10:48



Bonjour Briard/Breton,


Le coeur de l'Homme est comme la carillon arrêtant sa marche, le cadran solaire en est la permanence du temps...


Bonne journée ensoleillée,


@mitié