Décembre en été !

Publié le par covix

 

 Démembré!

 

Au coeur de l'été dormant dans les blés,

La jeunesse en moisson est criblé,

Plane au dessus d'elle le ballet d'oiseaux noirs,

Dans cette chaude plaine qui frissonne en noir,

Brule les rayons du soleil, c'est la froidure de décembre,

Qui règne sur ses cendres,

Jeunesse tombée, fauchée comme ce champs de blé,

Hommage pour toi de simple fleurs coquelicots et bleuets,

Comme la moisson jeunesse criblée,

Sur ton visage au sourire crispé et le regard muet,

Jeunesse en marche sur cet étrange chemin,

Que tu fixe, en route vers l'éden... ton destin!

L'oiseau noir porteur de mauvais message,

Dévore ces chairs meurtries, infâme présage,

L'aube dans la brume s'élève au plein jour...

Froide, austère éloignant tant d'amour...

Les champs de blé au coeur de l'été, étalent ces branches de givres,

Cette terre, après le bataille est en décembre et s'enivre,

Des flots de la vie qui coulait dans ces corps encore vert...

Blés, coquelicots et bleuets les ont recouverts,

Pourquoi tu dors éternellement, donné ta vie pour ces gens...

Eux dans dans un vaste banquet font ripaille,

Alors que toi tu prends la mitraille,

Ils parlent, s'amusent, se voient... ces dirigeants,

De toi, ils sont pleurnicheurs, comédiens affligeants,

Ils sont les corbeaux dans la froidure de l'hiver,

Qui dévorent ton âme, ces hommes cancer,

Corbeaux noirs en sont l'aube froide de décembre,

Sur cette terre d'été, oh! jeunesse en démembre...

Puissants du monde ripaillent sur ton dos, mimétisme du corbeau,

Alors que les familles en supportent le fardeau,

L'animal s'excuse en passant vers eux, l'ADN des enfants,

Qui vit en lui, en vol bas et croassant,

Manant que nous sommes le maudit,

Pas autant que les grands, les puissants si mots dits,

Quelle volonté divine fait le joug,

Des hommes perdant toute dignité,

Comme l'arbre secoué par la tempête, ils accusent le coup,

Un jour, parfois ce vent souffle la liberté...

 

Covix-lyon©11/09/2011

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaïa 16/09/2011 10:10



Ah pouvoir quand tu nous tiens peu importe les vies que l'on devra offrir sur l'autel  de la "gloire" .Folie des hommes jamais inassouvie .Merci pour ce texte très fort .Bisous.



covix 16/09/2011 18:46



Un état d'âme permanent... un jour cette souffrance tombera, le jour ou les peuples sauront ce prendre en main...


Bises



Harmonia 12/09/2011 15:31



J'ai ressenti ton poème comme une blessure, comme une révolte... Les désirs profonds, sont parfois bien loin de la triste réalité...Mais peut-être me suis-je trompée...
Bises amicales.



covix 13/09/2011 00:20



Bonsoir Harmonia,


Ton ressenti est dans la nature de l'écrit... L'ingratitude des dirigeants, de la finance... etc... oui il y a de la révolte... mais je préfère quand même l'urne à la guillotine...


Savoir faire trembler le cocotier.


Bonne fin de soirée


Bises



nettoue 12/09/2011 13:59



Ce poème m'a émue, il est sans concession et réalistes, mais quel plaisir de mots !


Bises Covix



covix 13/09/2011 00:12



Bonsoir Nettoue,


Comme je le faisait remarqué, un vol de corbeau a ravigoté le feu qui coule dans les veines... sa composition fût assez rapide... C'est la folie de cette planète... enfin de certain... merci,
pour ce plaisir partagé.


Bonne fin de soirée


Bises



cacao 12/09/2011 13:31



Bonjour Covix ! Je trouve très beau ce poème sur la folie des hommes qui ne pensent qu'à détruire la vie et la beauté. Bonne journée.



covix 13/09/2011 00:07



Bonsoir Cacao,


Un vol de corbeau...a ranimé cette flamme qui brule mes veines... c'est vrai que la folie des hommes est une grande destructrice.... pas seulement en mitaille... mais aussi dans nôtre vie
quoyidienne...


Bonne fin de soirée


Bises



sumadrad 12/09/2011 11:44



pas facile la vie en décembre quand ne vit pas l'été.......cette poétique ne fait pas qu'interpeller....elle es sublimement écrite.....bravo covix.....amitiés
sumadrad



covix 13/09/2011 00:04



C'est un compliment qui va droit au coeur... cet écrit sort tout droit de mes tripes, un vol de corbeau en a ranimé la flamme.


@mitié



Fathia.Nasr 12/09/2011 11:22



C'est tellement beau de lire ta poésie, bravo mon ami, bonne semaine et à très bientôt.



covix 12/09/2011 23:58



Un vol de corbeau près de la amison.... merci pour ce message où signe ta gentilesse.


Bonne fin de soirée et douce nuit


Bises



Fathia.Nasr 12/09/2011 11:20



Bonjour Covix, c'est frustrant
que rien ne va plus sur nos blogs, les revenus baissent malgré tout le travail qu'on donne pour continuer à partager nos passions sur over-blog, et en plus, il y a le problème de nos données dans
la fenêtre des commentaires de nos amis, que nous devons remplir à chaque fois qu'on dépose un…, si ça continue, ç sera difficile de venir voir tous nos amis sur leurs blogs, bonne semaine, et
merci pour ce beau partage, bisous.



covix 12/09/2011 23:55



Bonsoir Fathia,


Oui, c'est pénible... et ces liens vers les réseaux sociaux qui et une gène au bon fonctionnement, j'ai décoché les cases dans configuration et son sous menu...


Pour cette petite case qui manque danbs nos commentaires, il semble que OB prenne la chose en compte...trop de réclamation et cela fait suite à un bug semble-t-il... attendons!


Bon Mardi


bises