Fils!

Publié le par covix

 

Fils!

 

Ah! il ne faut pas le déranger si il ne souffle pas,

Laissons le reposer dans sa tanière,

Crains qu'il ne ce réveil et secoue sa crinière,

Tes murs, les forêts, les toits partirons en grand fracas.

 

Profites de la douceur de l' éther,

Agissante, reposante pour nos nerfs,

Sous sa couleur azurée où bourgeonnent les moutons de la mer,

Allongé dans l'herbe d'un pré, tu en es la bergère.

 

Moi... en fils bien aimé, je viendrais te caresser,

De mes mains la tendresse passer,

Comme mon souffle sur ta chevelure ondoyante,

Baignée de soleil, lueurs chatoyantes.

 

Ondulations des hautes herbes aux mille couleurs,

Où insectes de toutes sortes répondent à leurs odeurs,

Fils du vent te parcours de tout temps,

De l'été, automne, hiver au printemps,

Parcours ton corps, tes collines, monts et vallons,

Porte tes chants à l'unisson,

Glisse dans tes vallées, gorges étroites,

Contre de hautes parois me heurtant,

sans m'y fracasser les os pour autant,

Virevoltant, zig-zag, haut, bas, gauche, droite.

 

Spirale légère déplaçant quelques poussières,

Gênantes au coin d'un regard à manière,

Tout ce remue ménage m'amuse,

En écoutant le chant d'une muse,

Sirène que je transporte vers d'autres horizons,

Chant parcourant ce corps couvert de frissons,

Ce qui m'amuse c'est l'ondulation de tes frisons,

Admirant en elle le frétillement du poisson,

Pensée subversive s'évanouissant à la ronde,

Ainsi va le fils du vent,

Entre les mailles des cages passant,

Pieds de nez à qui veux le retenir,

Avec lui aime jouer,

S'inquiète de lui, son devenir,

Lui souffle l'air de la liberté,

Pas de frontière quand je veux comme mon père me reposer,

Prendre comme un ogre, des gorgées d'air,

Téméraire, jeune, fougueux, parfois je sors me dorer...

 

Covix-lyon©16/04/2011

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nettoue 17/04/2011 17:33



Tes mots parlants et doux à l'oreille chuchotés. Tu écris bien Covix merci


Bises à toi



covix 17/04/2011 22:12



Bonsoir Nettoue,


Merci pour cette douceur, le souffle de la muse n'était pas loin....


Bon début de semaine



LADY MARIANNE 17/04/2011 16:29



coucou du dimanche


Tu t'es défoncé pour ce poème !! non pas du hakik   lol
bonne fin de journée  
Bises  Lady M



covix 17/04/2011 21:59



C'est quoi le hakik... lol, le 16 je devais avoir rendez vous avec la plume... 


Cela te plait, je m'en vois heureux.


Bises