Homos célèbres de l'histoire!

Publié le par covix

   l'histoire de l'humanité est riche de personnages célèbres pour leur homosexualité.

De Sapho (600 av-Jc) qui donna le nom de saphisme pour la pratique sexuelle entre femme à nos célébrités actuelles, en passant par Vercingétorix et César ou Mr frère du roi... etc

 

    Plus près de nous, une grande dame de la littérature, Marguerite Yourcenar.

 

    Elle est née Marguerite de Crayencour à Bruxelles en 1903, décédée à Mount Desert Island en 1987.

 

     Son appartenance à une famille aisée de Flandres la fit voyager entre nord et sud de la France aux gré des propriétés familiale. Elle voyagea aussi en Europe, Italie, Grèce, Suisse, étudia la littérature latine et grecque. En 1939, elle part pour une longue période aux États-Uni, où elle ce fixera dans le Maine en 1958 dans une à l'île des Monts-Déserts (Mount Desert Island).

    C'est sa rencontre en 1937 avec Grace Frick, avec laquelle elle partagera sa vie pendant 42 ans et la fit immigré vers les États-Unis. Grace, elle même érudite, sera la traductrice de son oeuvre en langue anglaise.

    Elles vivrons ensemble dans cette maison que l'on peut visiter, seule la chambre à coucher garde les secrets de leur amour, interdite à la visite.

 

Parlant de l'homosexualité féminine, elle répond à ses questions!

 

M.G.- L'homosexualité féminine s'est beaucoup vue à la fin du siècle dernier, et au début de celui-ci.

M.Y. :- Je crois que là il y a eu - et il faut remonter un peu plus haut, dès le XVIIIe siècle - un goût voluptueux de l'homme pour la femme qui aime la femme, si bien que beaucoup de femmes profitaient de cette mode, ou se mettaient à la mode. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'était la principale raison, mais il y a eu cette espèce de mousse, de mode mondaine, vers la Belle Epoque. Dès le XVIIIe siècle, on voit très bien que Casanova est ravi, quand ses petites amies se rejoignent dans un lit ; le duc de Morny aussi, un siècle plus tard. Pensez aux peintures de Courbet; cela répondait à ce même goût. Même Ingres, avec Le Bain turc, c'était une espèce d'émoustillement devant une forme de sensualité sentie comme audacieuse et qui, évidemment, permettait au peintre de doubler, quand ce n'est pas de multiplier, dans ses attitudes d'abandon, l'objet féminin qu'il avait sous les yeux et qui provoquait son désir. Les Grecs n'ont guère connu cela. Peut-être ne s'intéressaient-ils pas assez à ce qui se passait dans le gynécée pour se demander ce qu'y faisaient leurs femmes, pendant leur absence.

M. G. - A votre avis, dans le monde moderne, c'est donc un faux problème?

M.Y. : - Immensément faux. Il devrait se résoudre un jour bientôt peut-être - par plus de liberté si les choses allaient bien, mais voyez la régression en toute matière dans certains pays islamiques, le Pakistan ou l'Iran, qui ont aussi rétabli le Code pénal du Moyen Age, et même plus dur qu'au Moyen Age, en Iran. En matière de mœurs, on peut toujours s'attendre à ce que la déraison renaisse sur tous les points.

M.G.-Alors quelle attitude adopter ?

M.Y : -Lutter contre elle.

Source: comingout.free.fr

 

L'oeuvre De Marguerite Yourcenar est impressionnante. De ses premiers poèmes "Le jardin des chimères" en 1921 à "D'Hadrien à Xénon (III) "

dernière parution après sa mort...

 

 En 1980 elle entre à l'Académie Française, ce sera la première femme à prendre place sous la coupole. L'homme de lettre Jean d'Ormesson fut son principal soutien et lui offrit le discours de réception.

650px-Helen Menelaus Louvre G424


Publié dans Homos célèbres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cacao 13/08/2011 22:24



Merci Covix pour ce très intéressant sujet et cette documentation. Bises du soir. 



covix 13/08/2011 23:27



C'est une tentative, je creuse le sujet..;si je puis dire, mais les infos sont rares, pas toujours dites, ou entre les lignes, Jj, le remarque bien, des historiens n'osent même pas aborder ce
volet, comme pour Alexandre le grarnd, je crois même que l'état grecque s'oppose formellement à son évocation, c'est qu Alexandre est un personnage extrêmement important pour leur
histoire...alors!


Bises


 


 



Gaïa 13/08/2011 04:03



Cela ne m'étonne pas de Jean d'Ormesson  de son ouverture d'esprit et de son édonisme charmant !!!Amitiés



covix 13/08/2011 22:50



c'est vrai, un homme charmant, érudit et sans prétention... j'aime beaucoup.


Bonne fin de soirée et wek-end de 15 aout.


@mitié



Jj 12/08/2011 19:18



je ne sais pas si comme moi tu as été confronté au "problème" mais quand tu cites une personne homosexuelle connue, on te répond "oui mais normal c'est ..." ou alors, les réponses du
genre, "oh c'est trop vieux pour vérifier, facile de parler des gens quand ils ne sont plus là"... à croire que l'homosexualité ne touche que les inconnus, c'est pour cela que c'est jugé
comme cela !! Regarde sur Wikipédia par exemple sur un homosexuel connu, il est rare, très rare que l'on aborde ce sujet, "vie privée" on ira même à dire qu'il aurait eu une relation avec une
femme mais sans précision... Je suis dégoûté ? oui, totalement !


Jj



covix 12/08/2011 19:29



Sur que Wikipédia est encore dans le non dit au sujet de l'homosexualité des gens célébres... j'ai mis la main sur un site, et fait ma cuisine d'après leurs articles, que je cite....


Mais même si il y a des noms de personnalités gay ou bi, parfois c'est le vide...pas une ligne!


Comme tu le dis, c'est écoeurant... 


 Cette rubrique que je mets en route, ne ce veux pas voyeur, ni people, juste unregard sur l'homosexualité dans l'histoire.


Bises