Homos célèbres de l'histoire!

Publié le par covix

       Lhistoire de l'humanité est riche de personnages célèbres pour leur homosexualité.

   De Sapho (600 av-Jc) qui donna le nom de saphisme pour la pratique sexuelle entre femme à nos célébrités actuelles, en passant par Vercingétorix et César ou Mr frère du roi... etc

 

    Alexandre le grand est sans doute un de ceux qui marqua le plus son empreinte pour l'amour masculine... Il eu une grande histoire d'amour avec son ami d'enfance Héphaïston... Une vraie romance...

   Bien sur il aimait aussi les femmes, mais ne sera pas bi comme certain, il épousa Roxane qu'il et lui fit un fils... Plus tard lors de cérémonie de mariage de ses compagnons il épousa la fille aînée de Darius, Barsine, et plus tard, Parysatus, la plus jeune des filles d'Ochlus, il est probable que ces mariages furent concrétisés pour des raisons politiques, de conquêtes ou gain de jeu!...

    Son deuxième grand amour masculin fût celui d'un esclave eunuque...Baogas. Il lui fût offert par le général Nabarzenes, après la mort de Darius, au court de son allégeance à Alexandre, Baogas figurais parmi les présents. Alexandre ne prenait jamais ce genre de cadeaux, il les considérait comme un affront, et dieu sait si on lui en présenta!... mais le jeune homme était semble-t-il différent, beau et d'un caractère égal à sa beauté... Alexandre le gardera à ses coté jusqu'à la fin de ses jours...

     La petite histoire, rapportée par Plutarque...

Dans un concours de danse et ce deux années plus tard, Baogas le gagna haut la main, le roi le fit venir sur ses genoux... les troupes présentent demandèrent que le roi l'embrasse, Alexandre fini par l'enlacer et l'embrasser chaleureusement.

 

    Héphaïston ne prit pas ombrage à cet amour, il lui restait même très dévoué et lié jusqu'à sa mort lors des festivités estivales à Ecbatana en Perse.

   Alexandre qui avait supporté toutes sortes d'épreuves sans faillir, s’effondra dans le chagrin...

   Il s'allongea sur le corps de son ami pendant 24 heures, retiré de force par son entourage,. Il jeuna trois jours durant, pleurant et muet... Reprenant sa grandeur, il ce fit raser la tête, et ordonna le retrait de tout ornement de la ville. Ordonna encore que toute musique cessa dans la ville et que chaque ville de l'empire face les rituels du deuil.

   Il envoya des représentant à l'oasis de Siwah pour que les honneurs divins soient fait pour lui à l'oracle d'Amon. Puis son corps embaumé, transporté à Babylone pour y être brûlé sur un bucher funéraire... Alexandre resta à Babylone, forcé par les fortes chaleurs de l'été, ville infestée de moustiques y mourut, une forte fièvre l'emporta en peu de temps.

Alexandre avait 33 ans.

BusteAlexandreLeGrand.jpg

Buste d'Alexandre le grand

 

Publié dans Homos célèbres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jj 13/08/2011 10:48



une émission passée l'autre jour à la radio je crois bien parce que la télé et moi ne sommes vraiment pas bons amis, disait, à ma très grande surprise, et non moins ma colère face aux propos de
l'historien qui bavait ses conneries, que le Bon Alexandre le Grand était un grand amoureux des femmes et qu'il n'avait eu d'yeux que pour elle ... comment peut on dire de telles bêtises surtout
quand un film est sorti au cinéma et qui ne cache pas don amour Héphaïston ....



covix 13/08/2011 23:09



Un point commun, je ne suis pas télé, je me rappel quand j'avais la vingtaine passé, avoir acheté un téléviseur, encore en noir et blanc, bien que la couleur exista, en arrivant à la maison, je
le rangeait dans le placard, pour le sortir que sur certaines émission... maintenant il y en a pas, hormis ce que je chois sir l'ordi via la box... rome par exemple, ou la bopite à musique...
voilà c'est à peut près tout, si les infos de fin de semaine sur la deux, j'aime bien le contexte.


Pour enrevenir à ce que tu dis, j'ai eu la même chose sur Richard Coeur ed lyon... non il n'était pas homo, simplement sexuel! quand l'envi le prenait, qu'importe qui passai par là, pourtant ces
amours avec philippe II de france ne sont pas anodines....


Bises



Nettoue 11/08/2011 18:06



A Rome, en Grèce et ailleurs les deux sexes se pratiquaient sans ambiguité, ce n'est que plus tard que la pratique dégénéra et fit des victimes au nom de l'égoïsme des époques


Bises Covix



covix 11/08/2011 19:10



Bonsoir Nettoue,


Un certain moralisme...contre la nature humaine.


Bonne soirée


Bises