Ingratitude...

Publié le par covix

    Il était une fois un pays où il est déjà en temps normal difficile de régner sur lui, bien des rois y ont laissé la peau, tant par l'usure face à ces conseillers ou d'y être étêté par son peuple. 365 jours de débats, de vie, des fromages à chaque village, autant de parties à écouter, à savourer, à choyer... Des grands réussirent à canaliser des énergies qui prouvaient que ce peuple pouvait être capable de le rendre gouvernable. Pourtant il y a des adeptes de Machiavel, de sournois qui aiment diviser le pays pour mieux les tromper... Le chef, qui ce félicitait il y a un certain temps pas si lointain du soutien d'une grande partie de ce peuple face à une pieuvre aux tentacules remplient de haines envers les autres, différent de leur façon de pensée... Un pays qui connu une époque bien sombre, une descente aux enfers... Après une longue période de calme sur ces sujets, la bête comme une Hydre refait surface...

    Passe encore que certains jouent avec elle pour en faire une cocotte minute, soupape de sécurité pour une masse en égarement par les affres des affaires et des conséquences d'une économie mondialisé laissant sur le bord de la route bon nombre d'êtres humains.

   Mais le comble arrive, un voile déjà pas mal transparent ce soulève sur un coin, heureux de bénéficier du soutien des autres démocrates de ce pays, pour ne pas donner ce pays aux mains du vent de la haine, porteur de l'ombre d'une guerre civil de plus... Fils héritier d'un grand roi, petit fils aussi, ingrats pour la reconnaissance au peuple, même portant une certaine indifférence, voir du mépris si ce n'est plus... oui ingrat pour le peuple démocrate, .... pas tant que cela, ces jeunes cadres, oublieux des préceptes de l'unité de ce pays, pousse le bouchon vers cette ombre qui plane sur le pays, lui ouvrant une possibilité de porte vers la gouvernance, le premier d'entre eux, le roi, apporte sans le dire un soutien de faite, alors que son rôle devrait être neutre, représenter les habitants de cette contrée, ne pas être un chef de parti, il est au abois, plus il règne plus il s'enfonce dans l'estime du peuple. Bravo, félicitation pour cette tranche dirigeante qui pour sauver sa peau est prête à une alliance avec la bête immonde!

Pauvre pays, bafoué par ceux qui devraient être à son service.

    Allez... un petit effort pour eux... franchir une porte, brandir bien haut la flamme... ah! quand le courage manque... on ce rue dans les bras de n'importe qui... sauve qui peu!

La bête s'écrie...

 

BIENVENUE...

 

 

Publié dans certains regards

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gavroche 23/03/2011 09:19



bonjour  beau texte l'avenir est bien incertain pour beaucoup trop de monde


bon mercredi amities



covix 23/03/2011 22:01



Ill ne faudrait que cette incertitude devienne une nouvelle fois des années noires...


@mitié



Gaia 23/03/2011 00:31



J'espère que ces inconscients ouvriront les yeux à temps .Il y a urgence .Merci .Amitiés .



covix 23/03/2011 21:27



J'espère que le citoyen comprendra la dérive du parti au pouvpor, surtout de son chef.


@mitié