Jazz club...

Publié le par covix

 

    Jeudi de la semaine passé, nous avions vu, mon gône et moi une pièce de théâtre consacré au texte de Rimbaud, je vous en ai parlé, il y avait un accompagnement musical.

"Les Subs", comme ont dit pour ce lieu de culture, est un laboratoire international de création artistique. Théâtre, danse, cirque...

   Je reviens sur ce spectacle... cette création, deux musiciens, Ned Rothenberg, new-yorkais et Kazuhisa Uchihashi y était associé. L'un joue des instruments à vent dont la flute japonaise, l'autre du domaine des cordes et du Daxophone, il n'y a pas de faute d'orthographe, voir l'article consacré à cette soirée. Comme souvent dans ces pièces, prit pas le déroulement des acteurs, la musique s’efface, même si elle est bien présente, je me concentre sur le jeu, le texte...

  Lundi soir ces deux musiciens de l'improvisation, donnaient en prolongement de cette pièce de théâtre un concert au Club de la Croix rousse.

  D'abord qu'est-ce que ce Club, il est situé sur la scène du théâtre de la Croix-Rousse. Sur le plateau transformé en club, des tables, deux chaises par table, un photophore à LED oscillante... Un bar... l'ambiance est posé, devant ce dispositif, une scène ou trône les instruments de musique respectif de chacun des artistes.

   Une serveuse nous offre un verre de Chivas... sympa... au bar on peut prendre une assiette de charcuteries ou de crudités, des boissons aussi. ça c'est payant et pas cher.

    Ned Rothenberg et Kazuhisa Uchihashi apparaissent, nous saluent sous nos applaudissements, comme disait jacques Martin, Ned nous expliqua que le spectacle serait découpé en deux parties, la première chacun d'eux jouant individuellement, la seconde sera en commun.

    Kazuhisa ouvrit le bal, d'abord avec une guitare électrique qu'il tortura et aidé d'un peu d'électronique qu'il manipula tout en jouant, mémorisant des notes qui ce répétaient alors que d'autres sortaient de son agilité des doigts. puis arrive ce mystérieux instrument, le Daxophone,

    Un support de lamelle aux formes diverses est monté sur un trépied dont les angles sont calculé d'une façon précise, il installe une de ces lamelle sur le support, la verrouille une pichenette d'un coup de doigt, raisonne un son grave, comme un gong, un archet en main et la magie s'opère. Je suis fasciné... faut le dire.

    Puis c'est Ned qui prend le relais, clarinette en main, un défilé de note qui s'exprime, il torture gentiment son instrument, alors que le rythme est donné, un jeune garçon, qui est à une table non loin de la avec sa mère ,arrive pieds nus et ce met à danser, laissant son corps vibrer au son de la musique, la légèreté, souplesse, un peu félin s'articule, s'enroule, comme un serpent autour d'une branche, avec le déluge musicale. ce jeune garçon fini sa prestation, Ned Rothenberg continu son chant musical, puis comme un abat jour que l'on actionne la musique s’efface, reste le clapotis des touche et le silence, viens le tour du saxo et de la flute japonaise un son grave... ici aussi et nous sommes scotché.

    L'entracte permet aux musiciens de respirer et de parler avec le publique qui le désir... aussi d'aller au bar prendre une boisson, une assiette... je prend un jus de tomates mon gône une bière...

    La deuxième partie est en route... quelques spectateurs ont déserté les lieux... débauche d'énergie, c'est du jazz expérimentale, sans aucun accompagnement, le corps par dans un désir de transe, bien qu'assis ça vibre... un beau succès, deux rappels et si cela nous auraient emporté au bout de la nuit....

 

 

 

Un extrait... Ned Rothenberg.

 

 

                     A la flute japonaise
Kazuhisha Uchihashi

 

 Le Daxophone

 

Publié dans film -musiques -livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gavroche 01/10/2011 09:35



Merci pour le lien j'ai regardé amusant


monique



covix 01/10/2011 22:29



Autent dire que je fut sous son attraction lors de la soirée...


@mitié



LADY MARIANNE 30/09/2011 17:02



j'espère que tu auras des coms-ton article est mis en premier chaque jour sur mon blog
Lady M



covix 30/09/2011 21:28



Autent dire que ton soutien est comme uen baguette magique...


75/77/77/78/78/78 ce matin...


Bises



LADY MARIANNE 30/09/2011 17:01



je ne suis pas très inspirée par cette musique --- une fausse blonde c'est compliqué aussi
LM



covix 30/09/2011 21:30



Pazs facile comme cela d'y entré...


bises



LADY MARIANNE 30/09/2011 17:00



la musique expérimentale ben moi bof !!   lol
mais ça sert à progresser et inventer -
à plus   LM



covix 30/09/2011 21:32



ce sera celle de demain comme Pierre Henri avec sa musique électro dans le passé, il a ouvert la voie à celel d'aujourd'hui.


Bises



gavroche 30/09/2011 11:03



Bonjour je ne connaissais pas du tout le daxophone


très interessant j'ai regarde la vidéo bien sur et wikipédia


bon vendredi  amitiés



covix 30/09/2011 19:57



Découverte pendant la représentation de al pièce de théâtre... cet instrument est mis dans la catégorie des "instrumenst idiophones" comme la scie musicale ou le violon de verre!


Je te met un lien vers le site officiel du créateur de celui-ci


WWW.daxo.de



Margaux33 30/09/2011 08:41



une belle découverte musicale . bonne journée



covix 30/09/2011 19:11



Et l'on rentre assez facilement dedans.


Bises



cacao 30/09/2011 08:18



Merci pour le récit de ce spectacle, dont l'ambiance était bien agréable. Super la musique. Bonne journée !



covix 30/09/2011 19:08



J'ai plus ed mal avec la musique cotemporaine dans le domaine du classique alors que là en jazz ça passe mieux..;


Bises



Jj 30/09/2011 06:04



Quel étrange instrument que ce Daxophone !



covix 30/09/2011 18:57



Bonsoir Jj,


Des sonorités souvent entendus en accompagnement musicale dans les projections de film sur les façades de la ville pendant la fête des lumières, voir des sons et lumières en autre lieu.


c'est un allaemand Reithel qui en est l'inventeur, on le joue avec les doigts ou un archet, cela dépend de ce que l'artiste veut sortir...


Bonne fin de semaine


bises


PS:WWW.daxo.de