Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

L'aventure, suite

15 Octobre 2009 , Rédigé par covix Publié dans #histoire - "l'aventure"

... / ...

   5h50 tout le monde prend place dans les wagonnets, Georges fait les derniers contrôles, ils sont tous bien attachés, les bulles ce ferment, il monte derrière Eric, s’attache, ouvre les commandes, 6h sur la rame centrale le convoi démarre, quitte la salle et entre dans le noir du souterrain de temps à autres une lumière, cela va vite, ça tourne, tantôt à gauche, ou à droite, plonge et remonte, bien que l’engin est sur un monorail, ils sont secoués, Eric laisse tomber sa tête sur le torse de Georges, il prend appuye dessus, Georges ne réagit pas, du moins ne montre pas son trouble, décidément ce garçon est déconcertant, dans son casque radio, il entend l’échange de mots doux par allusion entre Isabelle et Benjamin, il ce dit que cela prend une tournure qu’il n’avait pas prévu,  l’ado ne cache pas ces sentiments envers Georges et l’idylle entre ses compagnons le font gamberger, cela fait plus d’une heure qu’ils voyages, au loin un point lumineux plus important, une gare, le convoi s’arrête, détente, pose naturel et une légère collation, tout est fait pour que cela ce passe comme ça. La pause n’est pas longue, un quart d’heure et la machine repart, de nouveau les mêmes scènes. Faut dire que la haut au dessus d’eux, la sexualité était comme tu le sentait, tes sentiments envers une personne du même sexe n’avait rien de choquant, et chacun vivait cela comme il l’entendait, union ou pas, on pouvait même avoir des enfants, les femmes entres elles étaient inséminées, pour les hommes on transplantait un organe qui permettait là aussi l’insémination, c’est pourquoi, il n’y avait pas de problème concernant la vie de couples dans ce monde là. Eric avait collé sa joue sur la poitrine de Georges, il lui prit le bras et s’enserra avec, Georges était troublé, et ce laissait mener par cet amour encore inconnu pour lui, ses sens ce réveillait, et il en fût gêné, la garçon ne bougeait presque pas, seul les vibrations du convois le secouaient de temps à autres, Isabelle ayant deviné ce qui ce passait dans le compartiment de devant, ouvrit le canal radio en la direction de son guide. 


 ... / ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lew 17/10/2009 21:33


Ou comment concilier SF et récit de très doux frissons homos. Je vais conseiller à Charlotte de se mettre à la SF, moi! Merci pour ce texte!


covix 18/10/2009 02:30


Bonjour Lew
Au départ je ne pensais pas raconter ces douceurs, mais le fil a évolué dans son déroulement...Je crois que cela ne sera pas trop dificille, vous avez une belle plume tous les deux.
En ce moment le pc emet de la house par House Nation radio, sublime...
@mitié
Covix


steph 16/10/2009 16:56



Un architecte, un artiste et un programmeur discutent à propos des femmes.
Ils se demandent quelle est la meilleure façon de passer son temps: Avec sa femme, ou avec sa maîtresse.
L'architecte dit que le temps qu'il passe avec sa femme lui est précieux car il lui sert de fondation à une relation qui durera dans le temps.
L'artiste dit qu'il préfère passer du temps avec sa maîtresse, à cause de la passion et du mystère qu'il trouve avec elle.
Le programmeur dit: "Moi, j'aime les deux."
- Les deux ? demandent l'architecte et l'artiste.
- Oui. Si vous avez une femme ET une maîtresse, chacune d'elle pensera que vous êtes avec l'autre lorsque vous n'êtes pas avec elle... ça vous permet d'aller au bureau pour continuer à travailler
!


c'est bien les hommes sa!
une brochette pour tous les  gouts!
bon week end bisous



covix 16/10/2009 18:33


Ah! ces programmeurs!...
Bonne soirée
Bonne fin de semaine
Bises
bernard 


Nettoue 16/10/2009 15:32


Chachun a le droit de vivre ses choix et de les assumer ! Je trouve ton texte fort bien écrit.
Amicalement et bonne journée
Nettoue


covix 16/10/2009 18:30


Bonsoir Nettoue
En accord avec toi, libre de vivre comme on l'entend de les assumer.
Merci pour l'appréciation 
Bonne soirée
Bonne fin de semaine
Covix