Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


l'aventure, suite

Publié par covix sur 19 Octobre 2009, 23:10pm

Catégories : #histoire - "l'aventure"

... /...

      - Bonjour Georges, dit le général Bloodez, heureux de te revoir, mais cette fois ci je pense que ce sera la dernière, mon petit me le dit, si tu est là avec ce petit monde et des navires qui t’accompagnent ce n’est pas pour une promenade de santé, d’ailleurs les nouvelles d’en bas sont de plus en plus terrible, la base  d’où vous êtes partie est complètement détruite, un amas de fusée y ait tombé dessus, ce n’est plus qu’un cratère lunaire, ah ! pauvre de nous, ici ça va encore mais bientôt nous subirons le contre coup, plus de ravitaillement et nous ne pouvons plus cultiver nos espace jardin, c’est catastrophique, enfin…

        -  Oui nous vivons la fin d’un monde j’en ai bien peur.

  Un écran transparent apparu, le général du commandement allié montra son visage d’une gravitée qui les effraya.

        - Bonjour… les amis, c’est la dernière fois que je vous vois, heureusement que les autres compagnons ne soient pas présent, Georges, Bloodez, ici c’est bientôt la fin, il ne reste plus grands choses comme bastion de défense, bref, je ne vous fait pas un dessin, Bloodez, vôtre mission va prendre fin, il faudra tout détruire après le départ de Georges, quand à toi…le vaisseau amiral est programmé pour la galaxie hydrostéphanus, là bas une planète proche de la nôtre y fut découvert, nous n’en connaissons pas beaucoup sur elle, il y a de l’atmosphère, de la végétation, des terres et de l’eau, comme chez nous, nous avons pu observé une trace de vie animal, deux sondes ce sont posées dans une plaine, site que nous avons baptisé Koryana, d’après les images que vous allez découvrir lors de votre voyage, en voici une ou deux, il y a un grand lac, une belle plaine, une forêt luxuriante, de quoi commencer une vie en quelque sorte, une chose Georges, le voyage ne sera pas de tout repos, d’abord au fin fond de nôtre galaxie, une station service pour rechargée les piles et l(hydrogène, après à vous de jouer, certes l’ordinateur à  Koryana en ligne de mir, mais cela ne ce fera pas en un jour…si je puis parler comme cela, dans un navire annexe tu pourra explorer cette planète plus en détail et voir comment s’y développer, Aïe, hum ! il pleut des bombes ici, Adieu les amis, et bon voyage, longue vie à vous
    - Merci général, faites en sorte que cette connerie cesse. Et peut être à bientôt
    - Merci Georges… (Une grosse explosion retentit, l’écran trembla) je crois que c’est la fin…adieu,
    - Le général éteignît l’écran, il s’effaçât de la pièce, Bloodez donna les instructions à ces rares compagnons, ils minèrent tous les équipements, et les fient ce regrouper dans un vaisseau.
    - Adieu, Georges, je t’envie un peu mais pas tant que cela en fin de compte, car la tâche vas être ardue pour toi, je le sais car j’ai participé à cette exploration, allez bon vent…a toi et tes compagnons.

         Le bus transporta tout ce petit monde dans les vaisseaux respectifs, les engins quittèrent le sol Martien, et s’éloignaient en direction de Pluton, planète qui fut dégradée au début du vingtième siècle, toutes les caractéristiques ne correspondant pas à cette classification. Ils sont hors du champs d’attraction, loin des influences de la planète, un épais nuage de fumée ce dégageait d’où ils étaient parti, la base venait d’être nettoyé, et le vaisseau où était regroupé les hommes du site vola en poussière.

... /... 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

steph 20/10/2009 21:09



La jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire. A un moment, elle est
interrompue par quelqu'un qui pouffe de rire. Rapidement, ...la maîtresse se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Benjamin ?
- Madame, c'est parce que j'ai vu votre jarretière.
 - Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.
Puis la maîtresse se remet à écrire. Mais se rendant compte qu'elle a oublié d'écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu'au plus haut du tableau... Et elle est interrompue par un
gloussement de rire d'un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Kévin ?
- Heu Madame, j'ai vu vos deux jarretières. A nouveau l'institutrice se met à crier :
- Sors d'ici Kévin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !
Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c'est à ce moment qu'un énorme éclat de rire résonne dans la salle. Elle
se retourne vivement et voit que Toto s'est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :
 - Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
 - Heu, Madame, je crois qu'après ce que je viens de voir, j'ai fini ma scolarité ...


aaahh! toto il a toujours les yeux ou il faut!
bonne soiree bisous



covix 21/10/2009 23:33


L'éducation, non!
Bises
Bernard 


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents