Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

l'aventure, suite

30 Octobre 2009 , Rédigé par covix Publié dans #histoire - "l'aventure"

.../...


      Les femmes du villages entamèrent une danse rituel, à laquelle les hommes ce joignirent quelques temps après le commencement de celle ci
     - C'est pour célébrer l'union de ces deux êtres la dit le chef. Ils sont dorénavant l'un à l'autre et Shaïna doit le respect et fidélité à son compagnon.
         - En dehors de l'honneur que vous me faites c'est aussi un grand bonheur dit Thomas
         - Te voilà bien heureux et comblé par une si belle femme dit Georges.
         - Oh! grand chef des oiseaux de métal, je ne puis t'offrir un tel présent, je lis dans ton âme que celle-ci brille pour ce jeune compagnon de ta tribu, longue vie à vous deux.
          - Merci à toi grand chef plein de sagesse de la tribu des êtres des arbres.
           - Chez nous aussi, des reproducteurs s'accouplent et vivent  heureux, accepte toi et ton jeune ami, les femmes que nous t'offrons pour assurer vôtre lignée, il en est ainsi ici, les femmes assumes très bien ce rôle.
           - C'est beaucoup trop d'honneur pour nous, je ne sais si je dois accepter, car je n'ai rien à t'offrir en échange, grand chef sage des êtres de la forêt, si ce n'est que ce souvenirs personnel.
      Georges ouvrit sa chemise, retira une chaine avec une médaille  qu'il portait à son cou, il la passa autour de celui du chef et lui dit que cela représentait ces ancêtres et qu'il était heureux de lui  faire ce don.
   Les deux jeunes femmes arrivèrent, elles aussi avaient de long cheveux noirs. 
   Sinaka et Wasasïka prirent les mains de Georges et d' Éric, le chef les recouvris des siennes, l'union était scellée. Les trois femmes emmenèrent les hommes près du feu central et ce mélangèrent à la danse, celle ci dura un long moment. Arriva le rituel du mariage, celui de l'union des corps, les femmes furent vite nues, les hommes durent en faire autant, les corps ce mélangèrent devant toute la tribu, seul les plus jeunes des voyageurs de l'espace n'eus pas droit à ce "spectacle". La tribu dansait autour d'eux, nos terriens étaient un peux gênés, puis ils rentrèrent en transes, celle ci fit son devoir, les voyageurs oublièrent tout et honorèrent leurs femmes à la grande joie de la tribu. Leurs corps épuisés, enlacés, furent enveloppés dans un grand linge, mille mains les caressaient, les effleuraient? expression de réussite dans l'union, et ils faisaient désormais parti de la tribu. La cérémonie toucha à sa fin,les hommes remirent leurs vêtements, et leurs compagnes s'enveloppèrent la taille d'une toile de tissu riche en couleur.
      L'équipage et les trois femmes regagnèrent les navettes et partirent pour la Raie de l'espace.
     Ils descendirent plusieurs fois sur l'ile pour rendre visite à la tribu, le temps des adieux arriva, la Raie devant partir pour le nouveau monde, mais avant le grand voyage lors de la dernière visite, Benjamin, et François construisirent une navette en forme d'un long cigare, surmontée d'une voile et équipé de balancier sur chaque côté, une navette qui allait sur la mer, il l'offrir aux êtres des arbres, le chef fut très heureux de l'offre et les êtres des arbres apprirent très rapidement son maniement, une cérémonie eue lieu sur la plage pour les adieux. Tout l'équipage de la Raie de l'espace était là avec la tribu des êtres des arbres, réunis autour d'un repas, de danses, arriva celui des adieux, les accolades, l'émotion était forte, l'équipe regagna les navettes, elles s'élevèrent dans le ciel au dessus de l'ile, de celles ci ils lâchèrent un feu d'artifice qui fit le bonheur des êtres des arbres, les iliens dansaient comme des fous, pris dans une transe grandiose, exceptionnelle.
  les navettes avaient disparues dans le ciel, elles arrivèrent dans la soute portuaire de la Raie, chacune s'arrima autour de pontons. 

.../... 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article