Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


l' Aventure (suite)

Publié par covix sur 16 Mars 2010, 00:07am

Catégories : #histoire - "l'aventure"


… / …

  De retour, Benjamin donna les échantillons à analyser par le Border qui ne tarda pas à donner son avis, l’animal était comestible et fournirai une belle peau, restait évidement à l’utiliser dans les divers possibilités qui s’offraient à eux. Georges et Alexandre ce joignait à l’expédition du lendemain, chargeant des machines supplémentaires. Une fois sur place, ils finirent la construction de l’enceinte, les ventaux de la porte ce montaient au sol, ils seront bientôt installé sur leurs supports. Georges en profita pour partir avec une navette en direction des montagnes, en l’explorant, il remarqua des blocs de pierre qui lui donna une idée, il retourna vers la nouvelle base. La navette ce posa, Georges en descendit, autour d’un casse croute, ils parlèrent de choses et d’autres, des emplacements des allées, les bâtiments le long de la principale, puis les axes secondaires transversaux, puis Georges évoqua ce qu’il avait vu.

-          Les amis, en survolant la montagne j’ai vu de nombreux bloc de pierre, et j’ai pensé que l’on pourrait les ramener pour renforcer l’enceinte, et faire les bases des bâtiments.

-          Cela va nous retarder et prendre beaucoup de temps, dit Randy

-          Oui, mais faut y réfléchir, répond Benjamin, peut être en nous installant normalement comme prévu et renforcer la muraille après.

-          Vu comme cela, je vote pour dit Thomas.

-          Bon, on en parlera en conseil, reprit Eric

-          La sagesse semble  t’envahir dit Thomas

 Tout le monde rigola, puis ils reprirent les délimitations des allées et
bâtiments avant de partir pour la base et réunir le conseil.

    De retour à la base, le repas prit, le conseil ce réuni et devait statuer sur l’idée de renforcer la muraille.

-          Bon il va falloir retrousser nos manches dit Alexandre, commençons par les habitations cela me semble le plus urgent et nous amènerons toute la tribu, ceux qui ne serons pas encore installé, ils pourront s’abriter dans la Raie de l’espace.

-          Les toits d’abord reprit Benjamin.

-          Oui c’est mieux, par Eric.

-          Les habitations et la salle pour soigner renchérit Isabelle et Shaïna.

-          C’est un complot dit Georges en rigolant, d’accord on fera comme cela, les toits, la salle commune, et l’infirmerie, après chaque toit construit, un couple s’installera.

-          On passe au vote.

-          Bon l’unanimité est là, allons prendre un repos salvateur, demain l’ouvrage nous attends.

Benjamin établi une carte représentant, dans cette première esquisse, un aperçût de la nouvelle cité. Eric en profita pour sceller les morceaux de la tablette au cœur de la cité, devant la salle commune, Randy en fût étonné, et il en était heureux. Georges était resté un long moment à la salle de contrôle, il quitta le lieu et retourna vers sa demeure, il admira Roxana qui grandissait bien, elle était belle Georges attendit pas son bout de chou, il ce sentit tout a coup très fier, puis il regarda Sinaka avec de la douceur dans les yeux, elle lui –rendit un regard langoureux, s’approchant d’elle il l’embrassa amoureusement et l’emmena vers la couche. L’étreinte était chaleureuse et passionnée.

 Eric, lui était trop occupé à écrire sur un écran, son doigt couchait des lettres dessus, des mots apparaissaient, avec son index ou autres extrémités de ses phalanges pour que le mot choisi soit validé, les verbes ce conjuguaient automatiquement. Après une nuit bien agitée, Georges ne partit pas avec ses compagnons, il devait penser, organiser le premier départ vers la nouvelle cité. Quittant le poste de commandement pour ce détendre un peu, il vit Sinaka sur le pas de porte, elle avait un très beau sourire, il en était tout bouleversé, s’approcha d’elle, quand le souffle d’air ne passa plus entre eux, les corps enlacés, échangeant un long baiser plein de fougue. Il prit le bras de sa compagne, la fit entrer dans la maison, ferma la porte, ils étaient face à face s’effeuillant comme des enfants le feraient avec des pétales de fleurs, les étoffes couvrant les corps tombaient, s’éparpillaient dans la pièce. La nudité des corps arriva sur le lit, l’étreinte tumultueuse et enveloppée du nuage de l’amour, chacun devenant l’autre, le désir, les foudres de l’amour les emporta tard dans la nuit, on ne vit pas en salle commune, ni à l’assemblée. Eric était partagé entre tristesse et bonheur, tristesse car il aurait aimé être à la place de Sinaka et heureux pour Georges qui construisait une descendance. Jules, qui avait grandit, s’approchant de lui le réconforta avec quelques mots doux.

… / …

 

 

 

 

 

                                                                         

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jj 18/03/2010 09:28


j'aimerais te dire, sans te vexer, qu'il serait bon d'aller plus souvent à la ligne, difficile de lire pour quelqu'un qui a des problèmes de vue comme moi, et la couleur bleu sur rose, n'aide pas
beaucoup ! j'espère ne pas t'avoir véxer mais si tu ne vois pas souvent de commentaire sur ces textes là, c'est que je n'arrive pas à les lire, et ça me désole quand même depuis le temps que je te
lis !
bisous mon ami ...
fx


covix 18/03/2010 15:16


Tu ne me vexes pas, bien au contraire, il y en a qui sont déjà dans la boite, mais je vais tâcher de modifier le texte.
Bonne journée
Bises 


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents