Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


l' Aventure (suite)

Publié par covix sur 31 Mars 2010, 23:01pm

Catégories : #histoire - "l'aventure"

… / …
 

     Georges glissa aux oreilles de Benjamin et Alexandre d’avoir un œil particulier sur Randy à cause de ces démons qui pourraient le tenter, le soir venu Georges fit l’amour avec Sinaka, puis regagna son bloc et son amant avec qui il partagea aussi un agréable corps à corps. Il lui donna aussi des conseils et des consignes.

- Mon ange, veille bien sur les femmes, Randy tournait      autour de Sinaka et je ne suis pas près de laisser ma  place, tu ne seras pas seul, j’ai donné des consignes à  Alexandre et Benjamin, si quelque chose de grave ce  produit, réunissez le conseil et prenez les dispositions qui  s’imposent.

- Ne t’en fais pas mon amour, nous veillerons à ce que tout   ce passe bien pendant vôtre voyage et soyez prudent.

- Nous ne sommes pas de jeunes chevaux sauvages et    fougueux, ne t’en fais pas mon ange, je t’aime trop pour  disparaître comme une fumée dans le ciel, le voyage sera  long c’est sur, mais nous reviendrons le plus rapidement  possible le cœur et l’esprit plein de richesses que l’on
 rapportera.

- Je t’aime

- Les yeux d’Eric luisait en disant ces trois mots lourds de  sens, quelques larmes apparaissaient au coin des yeux,  Georges les essuya délicatement et l’embrassa tendrement

- Je t’aime mon Eric.

  Georges sorti du bloc, se dirigea vers le Varna où déjà les jeunes les attendaient. Les gens de la cité arrivèrent pour assister au départ du bateau, Thomas et François les rejoignaient, tous les cinq embarquèrent, Eric était dans la foule en compagnie des deux femmes et enfants, La coque du navire s’écartait doucement du ponton et glissait sur la rivière, doucement le Varna s’éloignait devenait un point dans le lointain, une courbe et il disparu avalé par l’estuaire. Une fois hors de porté des regards, la vie de la cité reprit sa vie.

  Benjamin, Randy et Eric prirent les navettes et partirent vers la montagne d’où ils ramenaient des pierres, Randy avait dessiné une pyramide, c’est une autre de nouvelle idée et cadeau pour la cité. Un jour pendant qu’ils ramassaient ces pierres Eric en découvrit une qui était différente, jaune et moins terne, Il l’embarqua, une fois de retour à Gaya, il la montra à ces deux compagnons, Benjamin pensait que c’était de l’or, il confia la pierre au Border, le résultat ne ce fit pas attendre, il confirma ce qu’avait dit Benjamin. Le lendemain ils repartirent sur les lieux et en trouvèrent d’autres, Randy marqua le secteur, ils décidèrent d’explorer les environs, l’idée fût bonne de nouvelles découvertes, du cuivre et du fer, la vie de Gaya allait évoluer. Alexandre prit une navette, suivit une des rivières qui devenaient un confluent de la grande, en survolant il pensa qu’il fallait ce décider à donner un nom à tous ces cours d’eaux, il arriva au pied d’une immense chute d’eau, son regard ce porta vers une sorte de plate forme naturel, il fit un relevé du site et dessina dessus un bâtiment dans lequel un conduit amenait l’eau de la chute et en ressortait plus bas, à l’intérieur une immense turbine allait tournée par la force de l’eau capturée, restait à acheminer l’électricité vers Gaya, ce projet sera comme d’autre long à construire, restera sans doute pour la future génération. Le soir dans la salle de commandement, sous les indications d’Alexandre, Randy le mis au propre et le Border le valida. Restait à le passer au conseil et que celui-ci l’enregistre comme une décision prioritaire, oui mais il manquera cinq voix pour le voter, Georges, Thomas et François avaient donnés des instructions pour qu’en leur absence les projets soient pris pour l’avenir de Gaya, c’était le plus important. La vie aussi s’annonçait bien, Isabelle, Adeline, Shaïna et Wassaïka mirent au monde leurs bébés. Les décisions prises c’étaient pour eux.

 

 

 ... / ...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents