Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


L'homme du jour

Publié par covix sur 20 Avril 2010, 23:32pm

Catégories : #L'homme du jour

 

                                                           PAUL CARPITA


         Une émission de radio attira mon attention, c’était un hommage à Paul Carpita, décédé en octobre 2009 (rediffusion de celle-ci).

         Instituteur qui s’adonna au cinéma, mais n’importe lequel, celui des gens, d’une ville, Marseille, de la grève des dockers Marseillais contre la guerre d’Indochine. Ces forçats du port, chargeaient l’armement pour la péninsule Indochinoise, mais aussi débarquaient les soldats tombés là bas. Longtemps mis au banc de la distribution, franc tireur dans ce milieu, maintenant reconnu, admiré, et comme dans la chaine humaine, le maillon manquant entre le cinéma d’avant et de la nouvelle vague, il est le premier à filmer caméra au poing !. Même si comme il le disait, la nécessité fait les besoins, le poing c’est pour la colère.

Ce film fut frappé de censure pendant trente cinq années.

    Sa filmographie ne s’arrête pas là, de nombreux courts et moyen métrages réalisés.

 


Paul Carpita,

  né le 12 novembre 1922 à Marseille où il est mort le 23 octobre 2009, est un réalisateur français.

Il est né d'un père docker et d'une mère poissonnière. Pendant la Seconde Guerre mondiale il devient résistant, membre des Partisans Français, et adhère au PCF en 1943. Instituteur, il fonde ensuite le groupe Cinepax qui réalise des reportages sociaux et engagés sur la reconstruction de Marseille, sur les manifestations contre la guerre d'Indochine et sur la grande grève des dockers de 1950.

Sa filmographie est associée à Marseille, aux dockers, aux luttes syndicales, à la lutte pour la paix, mais aussi à la poésie de l’enfance.

Son film le plus important Le Rendez-vous des quais, frappé par une mesure d'interdiction totale en juillet 1955 et saisi dès sa première projection le 12 août 1955, reste censuré jusqu'en 1989. À sa reprise, ce film a suscité l'intérêt des cinéphiles et d’un public engagé à gauche.

 

Longs métrages

▪                1955 : Le Rendez-vous des quais *

▪                1959 : Rendez-vous avec Paul *

▪                1996 : Les Sables mouvants *

▪                2002 : Marche et rêve ! Les homards de l'utopie *

 

Bibliographie

Paul Carpita, cinéaste franc-tireur, entretiens avec Pascal Tessaud, préface Ken Loach, textes de Dominique Cabrera, Robert Guédiguian et Eric Guirado, L'Echappée, 2009

 Source Wikipédia


 

Un détour sur son site.

 

le site web de Paul Carpita

 



 

         Biographie

couv-Carpita-flash-1-.jpg


                                                                        DVD


Le Rendez-vous des quais
Paul Carpita
Coffret contenant également "Les sables mouvants" de Paul Carpita
Film
éditeur : 14 février 2005
parution : Doriane Films

 

505034876.gif

 

Des lapins dans la tête
Paul Carpita
Rendez-vous avec l'oeuvre de Paul Carpita
Film
éditeur : Copsi Films

505034875.gif

Marche et rêve
Paul Carpita
Film
éditeur : Doriane Films
parution : août 2003

 

505034878.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents