Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de covix-lyon

Le blog de covix-lyon

Vous y trouverez, des tranches de vie, mes nouvelles, poèmes, photos,de l'humour et mon sale caractère... copyright_sceau 00045474


Nuits de Fourvière

Publié par covix sur 4 Juillet 2010, 13:06pm

Catégories : #certains regards

 

Flute enchantée

    Hier, une chaude journée, très lourde malgré le vent causé par les orages sur l’Auvergne voisine.

    Vint la soirée, muni de la chemisette de d'un pantalon léger, je part avec mon fils vers les théâtres romains de Fourvière où pour la deuxième soirée consécutive ce joue "la flute enchantée" de Mozart et ce à guichet fermée! Capacité entre 2800 et 4000 places actuellement cela en fonction des spectacles, dans ces deux représentations nous étions plus proche des 4000 places, la fosse étant occupé entièrement par des places assises, seul quelques rangs réservé aux moyens de sécurité. j'ai rarement vue la grande scène aussi complète! Un invité de dernière heure arrivant au son des roulements de barriques bien lourdes et un jeu de lumière superbe ajoutai à cette soirée un côté féerique, l'invité suait à petites goutes, bon vous l'avez compris l'orage était de la partie, heureusement pour un euro nous pouvions avoir un poncho, bizarre sensation qui selon les cas nous faisaient ressembler à un sandwich sous cellophane ou un attribut masculin encapuchonné! oups...

Non je n'ai pas fumé, mais en ce moment de drôles de ressentis, en lisant les mémoires de guerre du général que vous connaissez, j'entendais sa voix de même en postant les pensées de Pierre Dac et que dire... voir Mozart diriger cette soirée. oui je pense que cela lui aurait bien plu (oui sur nous aussi)n'était il pas un peu excentrique et l'opéra dans la forme qui nous était proposé en était un exemple des plus plaisant, une dizaine de puriste nous quittèrent... L'orage n'existait plus, la ferveur des musiciens/acteurs chanteurs emballa nos ouïes, nos yeux nôtre coeur. Un narrateur black présentait les scènes en italien et sur les pans entourant le plateau les traductions en français, au passage des airs très connu joué en rock, salsa, reggae, raï, etc... c'était magique, le final fini de faire trembler le sol de l'amphithéâtre où l'on pu ressentir le retour des pièces anciennes jouées voilà plus de deux milles ans!. Presque 4000 debout scandant l’applaudissement comme un seul homme, le vol, plutôt les vols de coussins pour saluer la prestation, le plus beau des merci pour la prestation scénique, nous eûmes un rappel où l'osmose fini son état entre le public et les musiciens.

    Cette année est basée sur l'étonnement, et le plateau est servi...attendons la suite, à Cluses mercredi.

 

             C'était encore une soirée inoubliable!

             nuits-de-fourviere2.jpg



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents