Pensées pour toi.

Publié le par covix

 

3y41gjin.gif

A l'Ange!

 

C'était un samedi comme aujourd'hui,

Sous le soleil, faisant la route vers celle qui c'est enfui,

Il y a quatre ans, tu n'avais pas encore tes trois mois,

En route vers toi, tout en émoi,

Ton âme c'était envolée vers les étoiles,

J'aime à contempler cette toile,

Un petit point drille tout au fond de la galaxie,

C'est le battement de ta vie,

Quatre ans petit, que ce jour est mal venu,

Autel du souvenirs, esprit d'un monde inconnu,

Réconforte de ce voyage vers l'Eden où tu luis,

Pas le temps de partager un pas avec les tiens, mais loin l'oubli,

Ton sourire, ta joie de vivre, brille,

Alors que nos âmes son en vrilles.

Un jour, nous rencontrerons nous,

Je l'ignore, et la vie nous renoue.

 

Covix-lyon©23/04/2013

DSCF1399

DSCF5754

Publié dans certains regards

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Paul 02/12/2013 17:59


Bonsoir,
Je passe tout à fait par hazard sur votre blog et surtout sur ce billet. C'est tout simplement affreux de perdre un enfant, je n'ose songer au malheur que ça peut-être. Je ne sais si votre blog
est toujours alimenté et si donc vous lirez ces mots mais en tous cas sachez que je compatie très sinçèrement.
Amitiés


Jean-Paul


l'adresse de mon blog peut également être:


biarritz-pays-basque.com 

LADY MARIANNE 23/04/2013 16:36


perdre un enfant, c'est le pire de tout-
un ange innocent- qui ne demandait qu'à vivre entouré et aimé-
ce n'est pas juste ! mais la vie est ainsi faite-

flipperine 23/04/2013 15:38


comme c'est dur de perdre un être cher pour le long voyage et surtout encore plus si c'est un enfant