vers Olympie!

Publié le par covix

 

http://www.archive-host.com/link/d079585f1afb0483e983b8bed128eab248215b3a.gif

 

Le temps Olympie!

 

 

Où vont ces pas dans le sombre de la nuit?

Les lueurs des candélabres donnent à nos ombres l'allure de zombie,

Marchant droit devant sur un fil qui s'enfuit, 

Partir, attiré par cette lueur d'amant ébahi…

De tant d'amour porté sans l'ombre d'un retour

C'est qu'il l'aime, son coeur exprime ses sentiments sans détours,

Damoiselle…ou damoiseau, impossible à dire, cette vision androgine, 

Qu'importe, il sait que sous ses oripeaux l'autre, vit comme il l'imagine, 

 

Où vont ces pas dans le sombre de la nuit, 

Ecouter le souffle de la girafe, 

Bruire les feuillages qui frissonnent d'ennui, 

Sourire de la lame de l'amour pénétrante et donnant son parafe, 

Ouïr la chouette s'extasier aux reflets de la lune, 

Jouir des corps enlacés dans les feuilles d'automne, 

Où l'hardiesse de l'amour s'abandonne, 

S'aimer de chair et d'âme, loin d'amer rancune, 

Ses pas dans la nuit guide nôtre avenir, 

Portent nos espoirs, nos rêves, nos utopies, 

Où s'entrouvre les portes d'un possible devenir, 

De paix, d'amour, de sérénité… nouvelle Olympie.

 

Où vont ces pas dans le sombre de la nuit?

Vivre aux cotés des corps dans leur pure nudité,

Vivre simplement sans l'âme qui s'enfuit, 

Être cet arbre solide au mille branches annotées, 

A l'amour comblé de la lumière étoilée, 

Des ombres bercées des caresses envolées, 

Profonde racines ancrées dans la chair terrestre, 

Avec celle de l'amour en sequestre, 

Aimer ce partage de la sève puisée dans l'astre du bonheur, 

Vie de la nature liée à longueur d'heure, 

Échange entre la fleur et moult insectes, 

Oeuvre des êtres enlacés d'amour architecte, 

Sonne olifant la joie à l'unisson, 

Sonne trompette de Jericho, l'amour aux quatre saisons, 

Arrive le temps des Hommes utopie, 

Le temps renouveau d'Olympie.

 

Covix-lyon©16/12/2011

 

y01 24668511

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fathia Nasr 10/01/2012 19:29


Très beau poème, bonne nuit, bisous.

covix 10/01/2012 23:32



Merci, ça fait plaisir.


Bises



Gaïa 20/12/2011 20:41


J'aime ce mélange de mots récents et d'autres empruntés à avant .Tu réussis toujours à nous passionner , jongleur de mots !! Merci à toi et gros bisous.

covix 23/12/2011 00:07



Voilà le lien qui manquait avec les Gruss... Jongleurs des mots.... enfin je retouve la famille... lol.merci d'avoir apprécié.


Bonne fin de soirée


Bises



cacao 19/12/2011 22:09


Bonsoir Covix ! C"est parfait ce poème, au milieu des flocons de neige. Comme je te l'ai dit tout à l'heure, j'aime quand tu écris. Ce texte est très beau,
il nous mène en pensée à la recherche d'un bonheur, d'une douceur, d'une utopie...D'Olympie. Merci beaucoup. Bonne nuit mon ami !

covix 24/12/2011 00:20



Bonsoir Cacao, 


Merci pour cette appréciation... j'espère que la route a été bonne et que tes petits amis sont heureux de te revoir, ils vont maintenant pouvoir partager Noël avec toi...


bon réveillon.


Bises



eponine 18/12/2011 19:10


"Où vont ces pas dans le sombre de la nuit"... c'est si joliment développé! Bon dimanche, Covix!

covix 24/12/2011 00:59



Merci d'apprécier... ça fait chaud au coeur.


Bon réveillon


Bisees



Mamé 18/12/2011 15:57


Merci Covix j'ai bien aimé !


Bises Mamé

covix 24/12/2011 01:05



mais de riien, déjà le lire c'est sympa, l'aimé j'apprécie


Bises



lagardere 18/12/2011 13:35


olympie..;où le rêve évanoui...mais où brille encore la lumiére de la vie....qui écléate dans la splendeur de ce divin écrit....bonne journée
amicalement
claude
ps=trés difficile à lire covix dommage c'est bien écrit

covix 24/12/2011 01:09



Merci Claude, je ne renouvellerais pas cette expérience avec les gros flocons.


@mitié