Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

Coté poèmes 2

Rédigé par covix-lyon Publié dans #poésie


 

AU COUCHANT LIANT
BRAS ET ESPRIT PLEINITUDE
DOUCEUR DU YOGA

 
Vous qui passez
Sans me voir
Souvenir d'un passé
Pas si tard
Cabane au fond du jardin
Cabine à bain
Guérite du gardien
Outils du jardin
D'un bleu couleur marine
Douceur matine
Au pied de l'océan
Au coin de cette rue
Souvenir d'antan
Soudain revenu


Bernardus©11/07/2009

 


      Vous connaissez la chanson AFRICA DE TOTO, en voici une version à capella, par une chorale de slovénie,

Je pense comme beaucoup que le début de cette interprétation est étonnante


   Doucement puis s'amplifiant,  l'orage arrive, voilà ce qu'une chorale peut faire!






        SAUVONS "SAMIR"


      Il était une fois un beau pays, il y faisait bon vivre, son originalité résidait dans sa forme géométrique,  il avait des terroirs fabuleux, plaines, montagnes, littoral, bref, ces fromages, ses vins, charcuteries, viandes, ses cultures céréalières, tout il avait tout, mais surtout c’était un pays où chacun pouvait s’épanouir, se cultiver, c’était aussi une terre d’accueil, ces voisins des sud en savent quelques choses, fuyant les régimes fascistes, oh ! ils ne furent pas toujours bien reçues de ci de là, mais ils devinrent parti prenante de ce pays, comme d’autres auparavant, fuyant la misère ou les menaces sur leurs vies à cause des dictatures, oui ce pays  eu aussi des guerres coloniales, n’échappant pas aux peuples voulant disposer d’eux même.
    Petit à petit ce beau pays ce referme sur lui même, oh ! pas son peuple, des gens qui veulent de l’ordre, leur ordre, et nous voyons arriver des expulsions d’êtres humains dans des incohérences dignes de Courteline, c’est d’une d’entre elle que je vous parle.

  Quand L’état de ce beau pays renvoie les homosexuels dans des pays où la loi et la société  les condamnent

      « Samir », on dira que c’est son nom, Algérien d’origine, est arrivé en France (oui c’est ce beau pays) en 2000. Il rejoint sa  sœur, ses cousins espérant échapper aux difficultés de vivre en Algérie quand on est Homosexuel.
       Il vit en couple avec un homme que l’on nomme « Bertrand » depuis 3 années. Ils avaient en projet de ce pacser, mais il fallait que Samir attende 10 ans pour régulariser définitivement sa situation, la machine était en marche et tout allait bien, sauf ce jour du 14 mai où lors d’un contrôle d’identité il est emmené au commissariat de  Vanves, en région Parisienne, pour défaut de titre de séjour, voilà Samir ne voulant pas causer d’ennui à son ami ni a sa famille ce retrouve en centre de rétention à Bobigny.

   Si il est expédié en Algérie c’est 2 ans de prison assuré, pas de travail du faite de son orientation sexuel et toutes les brimades de certain de ces concitoyens.

          Enfin il faut que le pays des Droits de L’Homme les fasse respecté chez lui.

      Il y a urgence pour empêcher cela.

La Ligue des Droits de l’Homme section Malakoff, ARDHIS, Inter-LGBT, les Panthères Roses, Commission LGBT des verts vous appels à soutenir Samir.

Je met le lien vers le site où vous pourrez en y mettant votre commentaire signer cette pétition.


CLIC LDH

Contact presse : Thomas Fouquet (Ardhis) – 06 19 64 03 91

LDH (Ligue des droits de l’Homme) - Section de Malakoff – 28 rue Victor Hugo - 92240 Malakoff
ARDHIS (Association de reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour - c/o Centre LGBT Paris Ile-de-France - 63 rue Beaubourg - 75003 PARIS
Inter-LGBT (Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans) - c/o Maison des associations du IIIe - Boîte 8 - 5, rue Perrée - 75003 Paris
Les Panthères roses - Maison des associations du 10ème - 206 quai de Valmy - 75010 Paris
Ivresse de l’amour

Vivre en noir et blanc
A t’attendre
En de grande réflexion
T’as silhouette dans cet écran
Ce fait entendre
Ton amour est ma raison
Pour m’emporter
Donner la force de s’aimer
En nos corps enlacés
Ce miroir traversé
Par l’ivresse bousculée
Vers l’Eden emmené

Covix-lyon@11/06/2009


     Ange

Que la force soit avec toi
Disais le maître au jeune Jeidï
Elle n’est plus là
Où que j’aille
Envie de tout exploser
Frustration pour un être à aimer
Qui jamais ne reviendra
Pour le tenir en mes bras
Tous en souffrir
De te voir partir
Espérance d’une belle vie dans l’au-delà
On t’aime ou que tu sois
Si petit on à pas le droit
De prendre une vie
Tu es un esprit.
Tu es là en moi

Bernardus
Covix-lyon©14/05/2009




Aides toi
Le ciel t'aidera
En voila qui mettent en pratique
Pour la paix des hommes utopiques!
Nois blancs
Petits ou Grands
Chacun à besoin de l'autre
Connaitre autrui
C'est ce connaitre aussi
C'est devenir l'autre


Bernardus
Covix-lyon©12/05/2009



Méli-Mélo


Elle n’est pas au plafond
Ne coure pas sur les murs
Ne tisse pas de toile
Ne tournons pas en rond
Ca carapace est dure
Ce pose sur la toile
Avec les bulots
Huitres et écrevisses
Autres bigorneaux
C’est un délice
Que ce plateau offert
Avec l’araignée de mer
 Sobriété de l’entre deux mer
Accompagne ce couvert



  Bernardus
Covix-lyon©11/05/2009





Oyez, oyez

Brave gens, voici les cavaliers
Saint-Mamert, Pancrace et Servais
Cela peut être blanc comme un petit Gervais
Petit hiver peut arriver
Onze, douze et treize mai
C'est les Saints de glace
Qui nous effraient
Au risque qui nous glace
Parfois en Mai de grosses gelées
Avant l'arrivé de l'été
Point pour cette année
De gelée annoncée



Bernardus
covix-lyon©10/05/2009



TOI

AVEC TA GUEULE D'ANGE
TON PETIT SOURIRE
DES MOTS ÉTRANGENT
IL VA TE DIRE
BIEN SUR TA CROUPE EST BELLE
IL A ENVIE D'ELLE
CONTRE UN COQUET BILLET IL TE LE PROPOSE
OUI TU VEUX, T'AS PEUR ET TU N'OSES
TU COURTS
TU COURTS
VITE TE METTRE À L'ABRI
TU ALLAIS VERS LES 14 DE TA VIE
PLUS TARD TU COMPRIS
POURQUOI CET ENVIE
TROP JEUNE POUR LE VIVRE
C'EST UNE ÂME QU'ON CHAVIRE


BERNARDUS
COVIX-LYON©24/04/20089









OH! CIGARE, TABAC
BRIQUET, TOUS CES OBJETS LÀ
DÉCOR D'UN POLAR

 
Ru

De rocher, en rocher
Tu passes entre deux
De murmure en murmure
Tu parles d'eux
Fraicheur du glacier
T'es la filature
Tes perles passent entre les cristaux
S'enrichissant des éléments oligos
Suintant par la fissure
Coulant de cette blessure
Couleur d'argent
Par la lune te faisant
Ru au milieu des prés
T'es le chanteur aimé
Animaux, humains
Tous viennent s'abreuver de ta fraîcheur
Aux bouches, dans la main
Tu coules en leurs cœur
Source, Ru, torrent
Nous sommes tes amants

covix-lyon©03/04/20
09




 


POUR LE 1 ER MAI RECEVEZ CE BOUQUET PORTE BONHEUR


1 er mai




COCCINELLE - ARROSOIR - CHAT - PAPILLON - MOULIN A EAU - LUTIN - MESANGE BLEUE - FONTAINE - CLEF - PANIER
JEU D'ECRITURE

 Dans le panier, mettons, le chat et le lutin
 Sur l’épaule la coccinelle et le papillon
 L’arrosoir dans la main
La mésange bleue et son nid dedans
Au pied de la maison coule l’eau
De la fontaine au moulin à eau
Reste à donner un tour de clef
Pour tout libérer..
Bernardus
Bernardus le 18/04/2009
VOUS AUSSI PARTICIPEZ AU JEU
CI JOINT LES COORDONÉES
a-vos-stylos@laposte.net

 






    COLONIE DE VACANCES, FIN DES ANNÉES CINQUANTE, DANS LE NIVERNAIS, DEUX VILLAGES, TRUCY L'ORGUEUILLEUX, L'AUTRE CORVOL L'ORGUEUILLEUX, À CHAQUE FOIS QUE J'ENTENDS LE CHANT DES PARTISANS JE REPENSE À CETTE COLONIE DE "CORVOL" DEVANT LAQUELLE NOUS PASSIONS, D'AUTRES ENFANTS Y JOUAIENT ET PARFOIS CE CHANT JE L'ENTENDAIS, IL ME MARQUA, UNE ANNÉE, LA DERNIÈRE QUE JE PRATIQUAIS CES VACANCES, NOUS RENDÎMES VISITE A CETTE ÉTABLISSEMENT, ET NOUS PASSONS UNE APRÈS MIDI ENTRE NOUS, CE FUT UN BEAU MOMENT, C'EST COMME CELA QUE J'APRIS LE NON DE CE CHANT ET QUE CES ENFANTS ÉTAIENT DE JEUNES JUIFS POUR MOI AUCUNE IMPORTANCE. EN GRANDISSANT JE DÉCOUVRIS CE QUI CE FIT DURANT CETTE GUERRE IMMONDE, PUIS PLUS TARD AUSSI LE NOM DES AUTEURS DE CE CHANT, DEUX GRANDS BONHOMMES, "JOSEPH KESSEL" JOURNALISTE ÉCRIVAIN, JE N'AI LU DE LUI QUE "LES CAVALIERS", ET MAURICE DRUON SONT NEVEUX, JE N'AI JE CROIS BIEN RIEN LU DE LUI, SAUF D'AVOIR VU LES ROIS MAUDITS, LE PREMIERE VERSION, LA DEUXIÈME J'AVAIS COMMECÉ À LA REGARDER, J'AI LAISSÉ TOMBÉ...
  VOILÀ SIMPLEMENT PARLER DE MAURICE DRUON QUI FUT UN GRAND HOMME COMME SON ONCLE.



 "Award de l’amitié dans nos mots"

 
   Je souhaite remercier Marc de Metz du blog "Vivre nos vies à Metz" pour ce très beau cadeau sous la forme de ce prix qui m'a été décerné le mercredi 15 avril 2009.


   Merci Marc de Metz, c’est une surprise très agréable pour moi.

  Je l’accepte avec plaisir car ce prix me permet de savoir que pour lui aussi ces mots que nous aimons échanger sont très précieux.

   Ce prix est le "Award de l’amitié dans nos mots" Cette attention de sa part me procure un immense plaisir, je l’en remercie.
   C’est à mon tour de choisir au moins 3 blogs auxquels je dois décerner ce prix.

* Mais je pense aussi à tous ceux qui avec qui je partage les mots.

     Ce prix que nous partageons est apparu à Metz en France le 15 avril 2009 sur le blog
« Vivre nos vies à Metz ».

   A chacun de vous de lui permettre de transmettre ce message d’amitié auprès de celles et de ceux que vous aurez désignés et aussi et surtout auprès de toutes celles et de tous ceux qui nous rendent visite sur nos blogs.



Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :