Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

9 articles avec paris

Avav aux Gay Games 2018

Publié le par covix

 

Bravo au choeur A Voix et A Vapeur (1è photo) qui a brillé à la soirée de gala de musique des Gay Games ! Ils étaient vingt choristes qui ont porté fièrement l'étendard LGBT de Lyon au Casino de Paris le 8 août ! Le seul choeur français représenté lors de la soirée et qui a assuré le "warm up" d'une salle comble (et cosmopolite). Après trois heures de spectacle, le final (2è photo) a réuni un grand orchestre éphémère sous la direction de l'Australienne Cathline McGuire, dans lequel on retrouve toutes les formations musicales qui se sont produites dans la soirée ainsi que les membres du choeur A Voix et A Vapeur aux côtés d'autres choristes originaires principalement de pays anglo-saxons.

Partager cet article

Repost0

Info gay Games

Publié le par covix

 

 

    Peut-être ne le saviez-vous pas. Mais Paris, bien avant d'avoir décroché le bonheur d'accueillir les J.O 2024, a eu celui d'organiser les Gay Games 2018.

 Pas n'importe lesquels, puisque c'est le 10e rassemblement sportif  mondial à l'affiche.

  Les Gay Games ont été décidés en 1982.

   En quoi consistent ces joutes sportives.

 Comme aux J.O, il y a des disciplines sportives, Foot, Aquatiques, Athlétisme, etc.

  La différence avec les J.O, pas de Nations, que des participants amateurs dans leur club ou pas.

  Il y a aussi des confrontations culturelles, musicales et autres.

 

    

   Et comme le dit Lilian Thuram on peut s'inscrire même à 99 ans.

Il reste peu de jours, jusqu'au 30 juin pour le faire.

  

 Quel que soit son genre.

Tout le monde est accueilli dans ce 10e  round sportif et culturel. 

https://www.paris2018.com/wp-content/uploads/2016/04/Paris-2018-All-equal-10e-Gay-Games.mp4

 

 Les festivités ne sont pas oubliés.

 

  Les Gay Games se dérouleront du 4 Août 2018 au 12 Août 2018 à Paris et sa métropole et le Havre pour la Voile.

https://www.paris2018.com/fr/venues-list/   

Partager cet article

Repost0

mercredi chanson française. 66

Publié le par covix

mercredi chanson française. 66
mercredi chanson française. 66
mercredi chanson française. 66
mercredi chanson française. 66
mercredi chanson française. 66

Partager cet article

Repost0

vous avez publié… 224

Publié le par covix

vous avez publié… 224
vous avez publié… 224

 Les semaines se suivent... et se ressemblent. Aujourd'hui, Bamako.

Beyrouth, Paris, Kénya, Bamako. 

 

  Aujourd'hui, j'ai fait quelques pas dans la ville, et l'hommage continu sur les places, bougies allumées, réanimées, dépots de fleurs.

 La marche blanche annulée.

 Pas de fête des lumières, la grande roue a pris son quartier, le marché de Noël bientôt ouvert.

Pour eux, continuons la vie et garder la tête bien haute.

Vous avez publié.

Guytou... Bien qu'il ne ravaude pas, une reprise! & hier c'était Élévation. Des photos de Belfast.

Lady... souvenirs de jeunesse.

Guytou... 2e soirée à Belfast.

vous avez publié… 224

Le cri du sentiment est toujours absurde : mais il est sublime, parce qu’il est absurde.
Charles Baudelaire

Partager cet article

Repost0

mercredi chanson française. 62

Publié le par covix

mercredi chanson française. 62
mercredi chanson française. 62

Y love Paris

mercredi chanson française. 62

J'avais programmé une série avec des chansonniers, d'hier et d'aujourd'hui, j'ai déplacé d'une semaine l'article et le fils du vent comprend qu'il a une racine non loin du XIe arrondissement, je suis né rue St-Antoine. Parfois, c'est vrai qu'un air d'accordéon me donne un peu de vague à l'âme, mais là, j'ai la rage.

 

J'espère ne pas trop vous saturer. 

Piochez dans celle-s que vous aimez.

 

Partager cet article

Repost0

Il était une fois..

Publié le par covix

Il était une fois..

Il était une fois !

Il se peut que l’ouverture en soit ainsi. Pourtant ce n’est pas un conte. Je lui préfère, c’était un temps ou plutôt.

‘‘ En ce temps là’’

Bienvenue.

En ce temps là, une année caniculaire,

La grossesse fût difficile à cause de cette chaleur,

L’automne adoucira la souffrance,

Apportera la délivrance,

La demoiselle, mais déjà femme,

La frontière est bien mince pour sa jeunesse,

Une libération compliquée,

Par une malformation du bassin,

Défenestration amortie par la véranda,

Il fallut que le poussin arrive pour s’en apercevoir !

“Bienvenue, Bienvenue”

C’est le jour qui me vit apparaître, Avant veille d’Halloween,

Encore inconnu par la population de ce pays,

Bienvenue, c’est déjà mettre un pied à l’étrier de l’au-delà,

Bienvenue comme le fruit d’un pommier,

Fruit d’un amour déçut,

Bienvenue, pour découvrir un monde qui ne tourne pas rond,

Loin de la circonvolution planétaire autour de Ra,

Braillard, déjà !

Bienvenue dit la faucheuse,

Le médecin ne donne pas cher de mes os,

Le prêtre est là pour les sacrements,

Bienvenue à paris,

Au Jonc Marins plus tard le baptême,

Dans cette banlieue au couleur de guinguette,

Bienvenue à la campagne,

C’est mon salut,

Dans ce monde rugueux de nos villages,

Rugueux, certes, mais vivants et joyeux,

Goûter aux plaisirs des champs, prés,

Etre comme l’oiseau que je regarde par la fenêtre de l’école !

J’aimais sa liberté !

Bienvenue me rechante Paris,

L’hiver 56 me paraît plus doux dans sa vigueur,

Que ceux de l’est de l’hexagone,

Seine charriant ses icebergs, Marne gelée,

Pourtant il me paraît moins froid !

Bienvenue à Levallois Perret, dans cette pension,

Où un jour je mis une robe blanche,

Celle du communiant,

Bienvenu dans ce pensionnat

Découverte des premiers émois sexuels !

A peine la dizaine franchie.

Bienvenue,

Dans ce monde d’adulte sur fond de guerre d’Algérie,

Insouciance d’enfant,

Les bombes pétaient la nuit avant le chemin de l’école,

Les chars passaient avenue de Versailles,

J’étais loin de l’exotisme qui m’avait habité,

En entendant parler au poste de Dien Bien Phu,

Exotisme dramatique,

L’Indochine passe à la trappe de l’histoire,

Souvenir de l’enfance dans l’est de l’hexagone,

Souvenir aussi à jouer du tambour,

avec un marteau sur les obus de 14-18,

Bienvenue

Dans le monde du travail,

Quatorze ans, les ateliers, l’usine,

Bienvenue la vie !

Deux heures encore et tout cela serait fini,

Docteur miracle (c’est ainsi que je l’appelais)

Me permit de continuer la navigation,

La vie est un navire aux voiles tendues,

Poussé par les vents,

Larguer les amarres,

Amener les voiles,

Les carguer quand la tempête sévit,

Ainsi vogue mon navire sur l’onde de la vie.

Bienvenue la nuit,

Ses frasques,

Ses désordres,

Sa vie,

La circonvolution faite,

Revenir aux premiers émois,

Chercher le mâle,

Pour en trouver son poison !

Désir pour le long voyage sans retour !

Bienvenue,

L’automne de la vie,

Les mille couleurs de la nature,

La neige posée sur la forêt capillaire.

Bienvenue ! en ce temps là,

Cœur d’automne à Paris,

Ville et saison,

Qui saluent la délivrance,

D’une demoiselle presque femme,

Bienvenue,

A trois poussins en trois saisons,

Vogue le navire sur l’onde de la vie.

Covix-lyon©21-31/10/2014

Publié dans poésie, Paris, Gamin, Vie

Partager cet article

Repost0

cela c'est passé… un 18 & 19 juillet

Publié le par covix

cela c'est passé… un 18 & 19 juillet

Billet de l'été

Pas d'éphéméride, juste un œil au hasard sur des évènements juilletistes au cours du temps qui galope sur la mémoire de l'histoire.

1853… naissance de Hendrik Antoon Lorentz, co-lauréat au Nobel de physique en 1902 avec Peter Zeeman.

1937… naissance de Roald Hoffmann, prix Nobel de Chimie en 1981.

1511… Jules II convoque le concile au Latran.

1712… la France et l'Angleterre signent une trêve.

1830…les élections renforcent les libéraux à la Chambre des Députés, (règne de Charles X)

1918… échec de la dernière grande offensive sur le front français des troupes Allemandes. Elles entament leur replis sur la Marne.

1900… mise en service de la ligne 1 du métro parisien (Vincennes-Neuilly)

Partager cet article

Repost0

Vent coquin!

Publié le par covix

Vent coquin!

Ce n’est pas le Pont des Arts franchissement de la Seine à Paris, mais une banale rue de Lyon.

Eole lâche sa bise du nord dans nos faubourgs et il est tout aussi risqué de traverser le Rhône avec un chapeau !... Mais l’agréable peut venir d’une demoiselle surprise par l’effrontément de la main du Dieu des vents… elle ressemble à Marilyn.

Il s’en donne à chœur joie depuis deux jours, et ce matin je surpris son regard posé sur un catalogue dont la gente féminine apprécie la venue de l’été, exposant sa grâce sur le sable chaud d’une plage.

Il était plutôt coquin, voyeur..

Ne manquez pas de tendre l'oreille, on perçoit le son des cloches dans le lointain.

Publié dans Vent, Eole, Coquin, Vidéo, Brassens, Lyon, Paris

Partager cet article

Repost0

Mai en musique

Publié le par covix

Mai en musique

Le joli mois de Mai est arrivé, suivant le retour des Martinets, une balade en musique au coeur de la douceur printanière qu'il évoque.

Mai en musique

Partager cet article

Repost0